Dans l'actualité récente

Angleterre : Sterling, le tatouage de la discorde

Voir le site Coupe du monde de la FIFA 2018

Raheem Sterling   Angleterre
Par Julien Kobana|Ecrit pour TF1|2018-05-29T14:03:45.735Z, mis à jour 2018-05-29T14:07:51.442Z

A quelques jours du début de la Coupe du monde, les sélections tentent de se préparer dans les meilleures conditions. Toutes, à l’exception de l’Angleterre qui s’est trouvée une nouvelle polémique.

Les joueurs de football sont de grands adeptes des réseaux sociaux, et les messages qu’ils y diffusent sont constamment scrutés. Raheem Sterling en a fait la récente expérience avec une photo postée de son dernier tatouage sur son compte Instagram qui a créé la polémique outre-Manche.


Un tatouage d’un fusil sur la jambe

Ce lundi, Raheem Sterling s’est signalé en postant sur son compte Instagram une image de l’entraînement de la sélection anglaise. Seul problème, l’image en question expose un récent tatouage du joueur de Manchester City : une mitraillette sur sa jambe droite. De quoi vexer en Angleterre les militants de la lutte anti-armes à feu. Pour eux, ce tatouage est une provocation et donne un mauvais exemple à la jeunesse anglaise.

The Sun a titré en une « Raheem s’est tiré une balle dans le pied » ajoutant que les organisations contre les armes à feu demandent le retrait du joueur de la sélection des 23. Gary Lineker a tenté de défendre l'ancien liverpuldien, en disant qu'il n'y a avait qu'en Angleterre où on tentait de s'en prendre aux joueurs sélectionnés juste avant le début d'une grande compétition. Ce à quoi, Piers Morgan, un célèbre présentateur anglais à la tête de « Good Morning Britain » a répondu par tweet : « donc vous pensez que c’est parfaitement normal pour une star du football anglais de se tatouer un grand fusil d’assaut sur sa jambe juste avant une Coupe du Monde, où cela sera vu par des millions de personnes ? Je trouve cela plutôt étrange et triste, peu importe ses explications. »


When you’re training and realised you ain’t post on the gram in couple days.📸

Une publication partagée par Raheem Sterling x 😇 (@sterling7) le




Le père de Raheem Sterling tué par balles

Ces derniers commentaires sont à l’image de plusieurs réactions survenues en Angleterre. De nombreuses voix se sont élevées pour demander son éviction de la sélection britannique. Devant autant de mauvaises réactions, le joueur champion d’Angleterre avec les Citizens a tenu à se justifier, sous-entendant son dégoût pour les armes à feu, à cause notamment des circonstances ayant entraîné la mort de son père :

« Lorsque j’avais deux ans, mon père a été tué par balles, et je me suis fait la promesse de ne jamais toucher une arme de ma vie, je tire avec ma jambe droite, donc cela a un sens plus profond. »


en savoir plus : Equipe d'Angleterre de Football