"Rien ne me fait peur" : le gardien anglais est chaud bouillant avant la demi-finale

Voir le site 15 JUILLET 2018 : La France en bleu

PICKFORD ANG SUE
Par La rédaction|Ecrit pour TF1|2018-07-07T18:36:24.288Z, mis à jour 2018-07-07T18:56:59.345Z

La victoire et la demi-finale en poche samedi aux dépens des Suédois (2-0), Jordan Pickford s'est projeté sur le tour d'après. Avec une très grande confiance en lui.

Le portier des Three Lions s'est montré solide sur les trois tirs cadrés des Suédois, samedi. Déterminant même face à Berg et Claesson, non sans donner des sueurs froides aux supporters anglais qui n'ont pas encore oublié la lacune persistante de leur sélection à ce poste. En 2018, dans cette Coupe du monde, le sort a été conjuré le 3 juillet quand l'équipe de Gareth Southgate est sortie gagnante d'une séance de tirs aux buts face aux Colombiens en 8e de finale. Et ce soir-là au Spartak Stadium de Moscou, Jordan Pickford (24 ans) a définitivement gagné ses galons. Et une confiance indéboulonnable malgré ses 8 sélections. 

Après la qualification historique des Anglais dans le dernier carré (on ne les avait plus vus à ce stade depuis vingt-huit ans), au terme d'un match durant lequel il n'a encaissé aucun but, le gardien d'Everton a prévenu ses futurs adversaires. Quel qu'il soit :  "Je travaille tous les jours pour ça, pour réussir des 'clean sheets' (sans prendre de but, ndlr) le jour du match. La demi-finale? Je me sens fort, rien ne me fait peur, le football est le même, ce sont les mêmes lignes de buts, le même ballon. Et les critiques ne m'affectent pas, elles ne peuvent que me rendre meilleur." Allusion aux critiques de Thibault Courtois, l'immense portier belge (1,99m) qui tancé Pickford sur sa taille (1,85m). 

>> Revivez Angleterre-Suède en un coup d'oeil

>> Revoyez ci-dessous l'arrêt décisif du gardien anglais face aux Colombiens