Uruguay-France : comment les députés des deux pays vont supporter leur équipe

Voir le site 15 JUILLET 2018 : La France en bleu

Coupe du monde de la FIFA 2018 - Danemark - France : Les Bleus entrent sur la pelouse !
Par La rédaction|Ecrit pour TF1|2018-07-05T19:45:07.968Z, mis à jour 2018-07-05T20:15:11.771Z

A quelques heures du choc entre nos deux nations, les parlementaires uruguayens et français s'apprêtent eux aussi à vivre le match.

On le sait, une Coupe du monde est souvent le moyen de réunir une nation autour d'une équipe, de souder des liens dans une entreprise, de rencontrer des inconnus dans des bars... En bref, le temps s'arrête, durant les 90 minutes d'un match de l'équipe nationale. Savez-vous d'ailleurs ce que feront les députés uruguayens pendant ce match qui opposera leur équipe à nos Bleus ? Et bien, comme dans beaucoup d'administrations, le temps risque de s'arrêter car eux aussi ont décidé de pousser derrière leur équipe. 

>> La déclaration d'amour du coach uruguayen Oscar Tabarez à la France

>> Oscar Tabarez, l'architecte du renouveau de la Celeste

Une rencontre qui ne tombe pas vraiment à pic en Uruguay... 

Malgré un contexte économique difficile, ils ont décidé que si les coéquipiers de Luis Suarez battaient la France vendredi et que l'audience prévue ce jour-là avec le ministre de l'Economie venait à s'éterniser, celle-ci serait interrompue et reportée à un autre jour. En effet, ce quart de finale du Mondial tombe en plein débat parlementaire sur le dernier budget du gouvernement, marqué par la faiblesse de l'emploi, une forte inflation ou encore la pression des syndicats pour de meilleurs salaires. Les prix du gaz ont par exemple augmenté de près de 19% cette année. 

Côté français, le groupe d'amitié France-Uruguay à l'Assemblée nationale a salué ce match comme une rencontre historique. "Que ce match soit aussi l'occasion de célébrer l'amitié entre nos deux pays et les liens profonds qui unissent nos peuples", écrit le président du groupe d'amitié, le député MoDem Jean-Noël Barrot, ainsi que les neuf autres parlementaires. "Au-delà des performances d'Edinson Cavani au Paris-Saint-Germain, dont il est le meilleur buteur de tous les temps, rappelons que l'Uruguay a donné à la France Supervielle, Laforgue et Lautréamont, qui figurent en bonne place au panthéon de la poésie française." 

Et d'exhorter les supporters à être derrière leur équipe : "Bonne chance à notre équipe de France, ainsi qu'à la Celeste, et que le meilleur gagne, pourvu qu’il soit en bleu !", ont-ils encore lancé, de façon très diplomatique. On se permettra juste de rajouter : "Que le meilleur gagne, pourvu qu’il soit en bleu... et avec un coq sur le maillot !" 

>> Toutes les infos sur la Coupe du monde en Russie