"Les Bleus nous font peur" : avant Danemark-France, les Vikings tremblent

Voir le site Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018™

Supporters Danemark
Par Yohan ROBLIN|Ecrit pour TF1|2018-06-26T10:19:20.944Z, mis à jour 2018-06-26T10:19:21.552Z

En ballottage favorable pour accéder aux huitièmes de finale, l'équipe du Danemark dispute un dernier match à enjeu face à la France, ce mardi 26 juin (à 16h sur TF1). Et malgré les piques de leur sélectionneur envers les Bleus, les Vikings ne sont pas vraiment rassurés avant de les affronter.

Le Danemark commencerait-il à avoir peur ? Il y a plus d'un mois, Age Hareide s'était payé les Bleus lors d'une interview au quotidien Jyllands-Posten. Le sélectionneur danois avait versé dans la critique à l'égard des joueurs de Didier Deschamps. "Je ne crois pas en cette équipe. Les équipes en haut du classement mondial sont les meilleures au Mondial, seulement, ce n'est pas le cas de la France (...) Elle n'a rien de spécial", avait-il lancé. 

>>> "Ça rajoute du sel" : Deschamps répond aux critiques du coach danois

>>> Kimpembe, Sidibé, Nzonzi, Lemar et Mandanda alignés face au Danemark ? 

Ce lundi, à la veille des retrouvailles avec l'équipe de France pour la première place du Groupe C, le technicien de 64 ans est revenu sur ses propos critiques. Il a expliqué ne pas avoir voulu froisser les Bleus. "Mes propos ont été sortis de leur contexte. Je faisais une comparaison avec l'équipe de France en 1998". Relancé, il a précisé sa pensée sur le niveau des troupes de Deschamps. "La France a tellement de joueurs talentueux... On voit bien que l'équipe est forte en tant qu'équipe. Dans les précédentes Coupes du monde, on voit que les grandes équipes se sont améliorées au fil des matches." Faut-il voir dans ce rétropédalage une forme de crainte ? On dirait bien.


"On respecte énormément la France"

Correspondante à Paris pour le groupe de médias danois DR, Stéphanie Surrugue rappelle que, même 20 ans plus tard, le Danemark a toujours en tête l'épopée victorieuse des Bleus en 1998. "Tous les Danois s'en souviennent. C'était il n'y a pas si longtemps. C'est comme si c'était hier. Nous, on se souvient de 1992 (lorsque les Dynamites danoises ont remporté l'Euro, ndlr)", raconte-t-elle à TF1. "Mais on n'a pas oublié que les Français ont été les plus forts de la planète. On respecte donc énormément l'équipe de France. On va dire les choses clairement : on les craint. Les Bleus font peur au Danemark, même aujourd'hui. Mais on ne s'avoue pas vaincu."

Les Danois ont d'ailleurs un petit truc bien à eux pour décompresser. "On se marre un petit peu chez nous. Notre drapeau est blanc et rouge. Alors quand on voit tous les drapeaux bleu-blanc-rouge de la France, on se dit que mardi on va arracher le bleu. Il ne restera plus que le blanc et le rouge. Ce sera notre façon à nous de faire triompher le drapeau danois", sourit-elle. Aux Bleus de montrer que leurs craintes n'étaient pas infondées.

en savoir plus : Coupe du Monde 2018 : Danemark - France