Mais au fait, pourquoi parle-t-on de "coiffeurs" chez les Bleus ?

Voir le site 15 JUILLET 2018 : La France en bleu

Football - Matchs Equipe de France - Voir la Marseillaise / France - Italie
Par La rédaction|Ecrit pour TF1|2018-06-25T16:40:55.018Z, mis à jour 2018-06-25T16:41:11.870Z

L’expression est utilisée à tour de bras depuis la qualification de l’équipe de France pour les huitièmes de finale de la Coupe du monde. Car c’est bien ses "coiffeurs", ses remplaçants, que Didier Deschamps devrait aligner face au Danemark mardi à 16h (à suivre en direct sur TF1).

Place aux "coiffeurs". Mardi face au Danemark, l’équipe de France laissera au repos ses habituels titulaires pour offrir du temps de jeu aux remplaçants. "On ne peut pas atteindre les objectifs avec les mêmes joueurs. C’est de la gestion mais s’ils sont là, c’est qu’ils sont aptes", a rappelé Didier Deschamps en conférence de presse lundi, sans toutefois utiliser la dite expression, dont le reporter de L’Equipe Vincent Duluc a tiré un livre, Eloge des coiffeurs

>> Kimpembe, Sidibé, Nzonzi, Lemar et Mandanda alignés face au Danemark ? 

>> Après le Danemark, les Bleus pourront profiter de leur famille

Mais d’où vient cette expression utilisée à outrance depuis la qualification des Bleus pour les huitièmes de finale de la Coupe du monde ? Les explications sont multiples, sans que l’on sache qui de l’œuf ou de la poule est venu en premier. Il y a les plus littérales, comme celle qui raconte que lors du Mondial 1958 en Suède, les joueurs qui ne sont pas entrés en jeu ont passé le temps en coupant les cheveux de leurs coéquipiers.

Les titulaires "coiffés" sur le poteau par les remplaçants ? 

Il y a aussi ceux qui affirment que l’expression "coiffeurs" a été sanctuarisée par Luis Fernandez lors de la Coupe du monde 1986 au Mexique. Ce dernier estimait alors que les remplaçants ne risquaient pas de se décoiffer sur le banc. 

Et puis il y a l’explication plus littéraire. "On doit cette appellation au verbe coiffer, au sens de battre, prendre le dessus sur son rival. Dans le foot, les coiffeurs sont ceux qui attendent de coiffer les titulaires, c’est-à-dire de prendre leur place", explique le linguiste Gilles Guilleron au <em>Parisien</em>. A vous d'opter pour votre version préférée !



en savoir plus : Coupe du Monde 2018 : Danemark - France