Avide d'innovation, l'Ecosse s'est entraînée avec un poulet

COUPE DU MONDE 2019 – Pour améliorer son jeu collectif et sa coordination, l’équipe d’Ecosse a intégré un poulet en plastique à l’entraînement avant d'affronter le Japon, vendredi, à Rennes (15h00).

Toutes les méthodes sont bonnes pour améliorer son équipe et la cohésion de groupe. La sélection d’Ecosse a appliqué la leçon au pied de la lettre avant d’affronter le Japon, vendredi, à Rennes (15h00).

L’équipe au chardon a innové en partageant sa séance d’entraînement de mercredi avec un poulet en plastique. Le volatile a servi de ballon lors d’une opposition entre deux équipes.

Le but de l'exercice, sorte de mélange entre le rugby, la patate chaude et la balle au prisonnier : améliorer la coordination collective, les déplacements, les réflexes et la vitesse. C’est la sélectionneure Shelley Kerr qui a eu cette idée.

"Ne vous faites pas toucher par le poulet"

"Lors du jeu du poulet, on ne peut pas bouger avec le poulet. Le principe est de toucher quelqu’un avec le poulet en sa possession, comme ça il est éliminé", a détaillé Caroline Weir, la milieu de terrain de la sélection d’Ecosse en conférence de presse. "Ne vous faites pas toucher par le poulet", a d'ailleurs crié Shelley Kerr pendant la séance.

Est-ce que cet exercice porte un nom ? "Je crois qu’on appelle ça le ‘Chicken Run’", a ajouté Kim Little avec le sourire. La joueuse d'Arsenal a semble-t-il apprécié cette séance en compagnie de la volaille.

Cet agréable moment passé avec ce poulet ne s'est pas déroulé parfaitement non plus. L'équipe d'Ecosse n'avait pas les bons papiers, comme c'est de coutume dans le métier.

Alexandre Coiquil

Crédits screen : BBC Scotland

Vidéos associées

News associées