"Quand il éternue, il se roule par terre" : les twittos n'en peuvent plus des simagrées de Neymar

Voir le site Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018™

Coupe du monde de la FIFA 2018 - Insolite - Brésil : 15 roulades de Neymar en 20 secondes !
Par La rédaction|Ecrit pour TF1|2018-07-02T18:44:03.740Z, mis à jour 2018-07-02T18:44:35.134Z

C'est devenu une habitude. Dès que le Brésil joue, on assiste à des roulades interminables de Neymar, accompagnées de cris de douleur. Souffrance véritable ou simulateur génial ? En tout cas, ça en irrite certains, à commencer par le sélectionneur mexicain.

C'est devenu une scène bien (trop) connue depuis le début de cette Coupe du Monde et plus largement à chaque match de Neymar. Dès qu'un joueur le touche ou le frôle, le crack de la Seleçao tombe, se roule par terre de douleur en hurlant. Mais parfois (souvent), "Ney" simule. Une mauvaise habitude (dont on vous a fait une compil' dans la vidéo ci-dessus) qui a le don d'en agacer certains et pas des moindres, Cantona et Maradona en tête. A ce concert de critiques se sont ajoutées, ce lundi, celles de Juan Carlos Osorio, le sélectionneur "battu" du Mexique : "Perdre autant de temps sur le terrain à cause d'un joueur, c'est une honte. Le foot, c'est un jeu d'hommes et pas de clowns." Neymar, après la rencontre, a balayé ces railleries d'un revers de la main. 

Même s'il faut bien reconnaître que Neymar a subi 22 fautes depuis le début de cette Coupe du Monde, plus que tout autre joueur, selon le statisticien Opta, Twitter continue d'avoir la dent dure. Et les nombreux internautes qui regardent le match et se sont moqués de lui sur les réseaux sociaux (et c'est pas fini). 












Utilisateur pour le moins assidu de Twitter, le consultant et ex-attaquant international Gary Lineker y est également allé de son commentaire 



"Neymar doit avoir le seuil de tolérance à la douleur le plus bas de tous les joueurs de cette Coupe du monde depuis qu'Opta a commencé à faire des stats." ; "Neymar joue aussi bien qu'il hurle. C'est un footballeur sensationnellement bon".

en savoir plus : Coupe du Monde 2018 : Brésil - Mexique