Carton plein pour les Etats-Unis, le Chili rate la qualification pour un but

COUPE DU MONDE - Vainqueur de la Suède, les Etats-Unis ont terminé leur 1er tour par un troisième succès (0-2). De son côté, le Chili a manqué la qualification pour un but face à la Thaïlande (0-2).

Groupe F : Carton plein pour les Etats-Unis

Les buts : Horan (3e), Andersson (50e csc)

Les Etats-Unis ont bouclé leur premier tour avec la manière. Logique vainqueur de la Suède, au Havre, jeudi soir, la sélection dirigée par Jill Ellis a bouclé la phase de groupes par un troisièmes succès en trois matches (0-2). Premières du groupe F, les Américains joueront l'Espagne en huitième de finale dimanche prochain à Reims.

Les Américaines ont totalement maîtrisé cette dernière sortie. Le timing des buts marqués a d'ailleurs parfaitement symbolisé cette domination. Lindsey Horan (4e) a rapidement sur orbite les siennes, avant que Tobin Heath ne provoque le deuxième but cinq minutes après le retour des vestiaires (50e). Ce but a finalement été accordé à Jonna Andersson contre son camp. Deux buts à chaque début de mi-temps, on appelle ça un succès plein de maîtrise.

Tout n'a pas été parfait pour autant. Les Américaines ont perdu Alex Morgan en cours de route. Touchée lors d'un duel en première période, l'ancienne lyonnaise a été sortie à la pause par sa sélectionneure. Une sortie par pure précaution.

"Alex a pris un mauvais coup en première période et je pense qu'elle a préféré faire attention. De notre côté, on ne prend aucun risque afin d'avoir les joueuses en condition de jouer pour le prochain match", a déclaré Ellis après la rencontre.

Groupe F : Le Chili rate la qualification pour un but

Les buts : Boonsing (48e csc), Urrutia (80e)

De son côté, le Chili a décroché son tout premier succès en Coupe du monde face à la Thaïlande. Un succès logique sur le fond, mais insuffisant sur la forme. Les Sud-américaines ont raté une historique qualification en phase finale pour un petit but. Déchirant, c'est le terme.

Maladroites et empruntées par l'enjeu, les Chiliennes sont totalement passées à côté de leur match. Un match qu'elles auraient dû remporter 6, 7 ou 8 - 0. Manifestement, elles ne méritaient pas leur place en phase finale.

Ce qui a symbolisé leur faillite, c'est le penalty raté par Francisca Lara à la 84e minute. Un penalty envoyé sur la barre par l'expérimentée n°4. Non, décidément, ce n'était pas la soirée de la Roja. Une victoire historique pour du beurre et des milliers de regrets.

Alexandre Coiquil

Vidéos associées

News associées