Qui est Aida Garifullina, la soprano star qui assurera le show ?

Voir le site 15 JUILLET 2018 : La France en bleu

AIDA GARIFULLINA IG
Par Amandine REBOURG|Ecrit pour TF1|2018-07-15T14:42:24.348Z, mis à jour 2018-07-15T14:42:37.296Z

Aida Garifullina est l’une des superstars de l’art lyrique. Originaire de Kazan, capitale de la République du Tatarstan en Russie, la soprano se produira lors de la cérémonie d’ouverture.

Avec un prénom qui rappelle furieusement l’œuvre de Verdi et une maman chef de chœur, Aida Garifullina semblait, dès son plus jeune âge, prédestinée à faire carrière dans l’art lyrique. Bien lui en a pris puisque depuis quelques années, elle est devenue l’une des sopranos les plus connues au monde. Née à Kazan, en Russie, la jeune trentenaire tatare vient d’une famille de musiciens qui, très tôt, l’a encouragée à suivre ce chemin. Virtuose à la voix cristalline, la jeune femme s’installe du côté de Nuremberg en Allemagne, pour étudier son art. Trois ans plus tard, en 2007, à peine âgée de 20 ans, elle intègre l’Académie de musique et des arts du spectacle de Vienne d’où elle sortira diplômée en 2011.


Une carrière très riche malgré son jeune âge  


A Londres, lors des Jeux Olympiques, elle rencontre un certain Valéry Gergiev, directeur du théâtre Mariinsky à St Petersbourg et chef d’orchestre mondialement connu parmi les plus côtés du monde. Ce dernier l’invite à se produire dans son théâtre : elle sera Susanna, dans la mise en scène des Noces de Figaro, de Mozart. 

La consécration arrivera en 2013, lorsqu’elle remporte le Premier prix du Concours Operalia Placido Domingo avec son interprétation de Nanetta dans Falstaff de Verdi et de la Fille de Neige, de Rimski-Korsakov. 

Dans la foulée de son prix, celle qui s'affichait en 2016 dans les bras de l'ex-joueur de tennis Marat Safin, signe un contrat permanent avec l’Opéra de Vienne. 


Sweet time in St. Petersburg...🌷🌷 #stpetersburg #weekend #instatravel #we #sunnyday #sun

Une publication partagée par Aida Garifullina (@aidagarifullina) le

Et voit sa carrière démarrer en fanfare. Rigoletto, La Bohème, Don Giovanni, La Flûte enchantée ou encore Roméo et Juliette et Boris Godounov sont autant d’œuvre qu’elle a interprétées. En 2016, le réalisateur Stephen Frears lui confie le rôle de Lily Pons, dans son film Florence Foster-Jenkins , avec Meryl Streep. Elle y interprète le fameux Air des clochettes de Lakmé, du compositeur Léo Delibes.

L’année suivante, c’est sur la scène du Concert de Paris que la jeune femme se produit. Elle y interprète un air de la Traviata, Parigi O Cara. Sachez d’ailleurs que la jeune femme sera sur la scène du Champs-de-Mars, le 14 juillet prochain, pour le Concert de Paris édition 2018.