Robbie Williams et la Russie, une histoire d'amour compliquée

Robbie Williams et la Russie, une histoire d'amour compliquée
L’annonce de sa participation à la cérémonie d’ouverture du Mondial en Russie en a surpris plus d’un. Car il y a deux ans à peine, le chanteur britannique a provoqué la colère de nombreux Russes avec sa chanson "Party Like A Russian", jugée raciste par certains.

Il réalise un "vrai rêve de gosse". Robbie Williams fait partie des artistes invités à animer la cérémonie d’ouverture de la Coupe du monde 2018 en Russie, ce jeudi, au stade Loujniki de Moscou. Rien d’étonnant quand on connaît le potentiel de showman du chanteur britannique qui, bien que dans le creux de la vague ces dernières années, répond toujours présent sur scène. L’annonce de sa participation a eu en revanche de quoi surprendre au regard de son histoire d’amour quelque peu chahutée avec le pays-hôte... et ceux qui y habitent.

Septembre 2016. L’ancien leader de Take That revient aux affaires avec "The Heavy Entertainment Show", un 11e album studio qu’il choisit de promouvoir, comme d'habitude, à coup de single. Pour le premier, il choisit le morceau "Party Like A Russian" - "Fais la fête comme un Russe" dans lequel il sample "La Danse des chevaliers" de Prokofiev. Mais ce sont les paroles qui vont faire scandale en Russie. Taxé de racisme par certains, le morceau est accusé de promouvoir des clichés sur le pays et ses oligarques prêts à tout pour remplir leurs poches.






News associées