Costa Rica - Serbie (0-1) : le match en un coup d’œil

Voir le site Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018™

000 163760
Par La rédaction|Ecrit pour TF1|2018-06-17T15:32:24.232Z, mis à jour 2018-06-18T17:34:10.645Z

La Serbie s'est offert le Costa Rica sur un plateau, dimanche 18 juin, pour la 1ère journée du groupe E, à la Samara Arena. Idéal alors que le favori du groupe, le Brésil, fera son entrée en lice face à la Suisse, dans la soirée.

Que ce fut compliqué, brouillon et disgracieux. Les deux équipes étaient, il faut bien le reconnaître, pleines d'envie mais au final, nous avons assisté à un match disons-le ... assez pénible, malgré un superbe coup franc de Kolarov, le capitaine des Aigles serbes. 

Le match en bref 

Malgré une domination certaine et indiscutable, les Serbes ont peiné à concrétiser chacune de leurs actions malgré des Costaricains un peu loin de ce que l'on a connu de leur part en 2014. Malgré cinq défenseurs alignés pour contrer les attaques de Mitrovic, Milinkovic-Savic et Tadic, les "Ticos" ont tenté de tenir la baraque avant le dernier rempart qu'était Keylor Navas, le portier du Real Madrid. Seulement, trop dispersés et imprécis, les Costaricains ont, enfin David Guzman surtout, fauté et finalement, provoqué un coup franc qui leur sera fatal en seconde mi-temps. Kolarov arme son tir et le ballon passe au dessus du mur pour s'enfoncer dans les filets, à quelques centimètres des gants de Navas. Les attaques serbes auraient pu être concrétisées mais c'était sans compter sur la défense des Ticos, l'imprécision des tirs slaves et l'agilité de Navas. Autre fait de jeu, on a failli voir le premier carton rouge décidé par l'arbitrage vidéo, avec la claque de Prijovic administrée à Acosta. Malang Diedhiou, l'arbitre principal, a décidé que cela ne valait qu'un simple jaune. On a aussi vu Matic s'échauffer avec un membre du staff costaricain, friction qui a failli tourner à l'échauffourée collective. 

L'homme du match 

C'est un choix qui s'est imposé à nous : Aleksandar Kolarov, le latéral de l'AS Rome, auteur d'un superbe coup franc qui fait gagner son équipe. A l'origine de cette action, une faute de David Guzman, sur Aleksandar Mitrovic, tout près de la surface de réparation. 


La stat' qui tue 

A ce stade de la compétition, nous décomptons trois buts sur coup franc direct. Soit autant que toute la compétition, lors de la Coupe du Monde au Brésil. Les auteurs sont Golovine, Ronaldo et ... Kolarov. 


Offrez-vous encore plus de frissons en défiant vos amis et collègues au jeu de pronostics gratuit MonPetitProno. On vous prévient, vous ne verrez plus les matchs de la même façon... Et pour vous mesurer à toute l'équipe TF1, rejoignez gratuitement La Ligue grâce au mot de passe KAL1YSWK

en savoir plus : Coupe du Monde 2018 : Costa Rica - Serbie