Coupe du monde 2019 - Le grand retour de la Squadra, Kirby, Jamaïque : ce qu'il faut savoir sur la journée de dimanche

Une Italie enfin de retour au plus haut niveau, Fran Kirby a des envies de revanche, c'est l'heure des grands débuts pour la Jamaïque : ce qu'il faut savoir sur la troisième journée de compétition.

Les rencontres du jour

13h00 : Australie - Italie (Valenciennes) / Groupe C

15h30 : Brésil - Jamaïque (Grenoble) / Groupe C

18h00 : Angleterre - Ecosse (Nice) / Groupe D

Les chiffres : 1, 20

1 - Comme l'Afrique du Sud samedi, la sélection de Jamaïque féminine va faire ses grands débuts en phase finale de la Coupe du monde, 21 ans après ceux de la sélection masculine lors du Mondial 1998 disputé en France.

20 - Cela faisait 20 ans que l'Italie n'avait plus mis les pieds en Coupe du monde. Dotée d'une nouvelle génération prometteuse, la Squadra aborde ce Mondial avec quelques ambitions.

La décla

Milena Bertolini (sélectionneure de l'Italie)

"Si une équipe comme l’Australie nous craint, cela montre à quel point le jeu féminin en Italie a évolué."

"Je suis très heureuse que des noms comme ceux de Bonansea, Mauro, Sabatino soient mentionnés."

"Jusqu'à il y a peu, personne en dehors de nos frontières ne savait qui nous étions. Aujourd’hui, c'est différent."


La joueuse à suivre : Fran Kirby (Angleterre)

Si vous suivez le football féminin, vous connaissez forcément la joueuse de poche de Chelsea.

La milieu de terrain, et ses coéquipières de la sélection d'Angleterre, entament cette compétition avec une soif de revanche et des envies de finale.

Propulsée et enfin reconnue à leur juste valeur lors du Mondial 2015, où elles avaient pris la 3e place à la surprise générale, les Anglaises avaient subi au Canada une élimination frustrante dans les arrêts de leur demie face au Japon. Un match perdu sur un CSC de Laura Bassett à la 92e minute. Kirby s'était, elle, révélée aux yeux du monde et du Royaume Uni, lors de la compétition.


Vidéos associées

News associées