Coupe du monde 2022 : Grande première pour Stéphanie Frappart

La rencontre entre l’Allemagne et le Costa Rica sera le premier match de l’histoire de la Coupe du monde masculine arbitrée par une femme avec la française Stéphanie Frappart au sifflet.

Pour la toute première fois de l’histoire de la compétition, six femmes arbitres officient lors de la plus prestigieuse des compétitions masculines. Trois d’entre elles sont arbitres centrales, la Japonaise Yoshimi Yamashita, la Rwandaise Salima Mukansanga et la Française Stéphanie Frappart. Cette dernière va devenir la première femme à diriger un match masculin en Coupe du Monde à l’occasion de la rencontre Costa Rica – Allemagne.

Le tableau des huitièmes de finale de la Coupe du monde 2022

Le parcours fulgurant de Stéphanie Frappart

A 38 ans, Stéphanie Frappart est un nom reconnu dans le football de haut niveau. Sa présence pour la Coupe du monde 2022 est tout sauf une surprise tant son parcours est impressionnant. Elle a été en 2014 la première femme arbitre française en Ligue 2, puis la première en Ligue 1 en 2019. La même année, elle officie en Supercoupe d’Europe lors de la rencontre entre Liverpool et Chelsea.

En 2020, Stéphanie Frappart arbitre Juventus Celtic et devient la première femme à officier en Ligue des champions masculine. En mars 2021, elle est la première femme à arbitrer un match de qualification pour la Coupe du monde masculine à l’occasion de la rencontre Pays-Bas – Lettonie. Récemment, elle était au sifflet du match entre le Real Madrid et le Celtic (5-1) pour la sixième journée de C1 en octobre dernier.

Stéphanie a rendez-vous avec l’histoire

Stéphanie Frappart est donc une habituée des grands rendez-vous. Elle était d’ailleurs l’arbitre de la finale de la coupe du monde féminine en 2019. Elle s’apprête à diriger la rencontre entre l’Allemagne et le Costa Rica. Les deux formations sont encore en lice pour une qualification pour les huitièmes de finale et l’intensité est attendue au Al Bayt Stadium. Chacune des équipes a commis en moyenne 10 fautes par match depuis le début de la Coupe du monde (6 puis 12 pour l’Allemagne, et 12 puis 9 pour le Costa Rica). Un match de haut niveau à venir pour Stéphanie Frappart qui a déjà été quatrième arbitre lors de Mexique – Pologne, et de Portugal – Ghana et qui s’apprête à marquer l’histoire de la Coupe du monde.

Vidéos associées

News associées