Coupe du monde 2022 : Konaté et Koundé privés de célébrations ! 

La victoire en demi-finale contre le Maroc a montré tout le potentiel des Champions du monde en titre. Mais deux défenseurs tricolores n’ont pas pu profiter pleinement de la qualification des Bleus. 

La seule fausse note de la qualification en finale de la Coupe du monde des Bleus s’est peut-être déroulée après le coup de sifflet de final de l’arbitre. Alors que les hommes de Didier Deschamps commencent à célébrer leur victoire, Ibrahima Konaté et Jules Koundé n’ont pas pu y prendre part.

Comment voir la finale de la Coupe du Monde entre l’Argentine et la France ?

Le résumé de la rencontre entre la France et le Maroc

Konaté et Koundé au contrôle anti dopage

L’image est amusante mais la situation a dû être frustrante pour les deux défenseurs bleus. A l’issue du match, les tricolores se mettent à chanter et savourer leur qualification pour la finale de la Coupe du monde. Mais les officiels de la FIFA ont fait déchanter Ibrahima Konaté et Jules Kondé.

Comme il est d’usage, à la fin de chaque rencontre des joueurs sont tirés au sort pour effectuer un contrôle anti-dopage. Le hasard a désigné les deux défenseurs des Bleus qui n’ont pas pu rejoindre leurs coéquipiers dans les vestiaires. Malgré leurs contestations, et leur envie de prendre part aux célébrations d’après match, Ibrahima Konaté et Jules Koundé n’ont pas eu le choix. Les deux défenseurs se sont donc pliés aux dispositifs car oui : on ne rigole pas avec la FIFA et les règles, même en cas de qualification pour la finale de la Coupe du monde !

Revivez les célébrations des Bleus dans les vestiaires à la suite de la victoire des Bleus contre le Maroc

Didier Deschamps va disputer sa quatrième finale en six ans

Vidéos associées

News associées