Coupe du monde 2022 : Koundé-Pavard, une "concurrence saine"

COUPE DU MONDE 2022 – Présent en conférence de presse lundi après-midi, Jules Koundé a évoqué sa concurrence avec Benjamin Pavard en équipe de France, et pointé ses axes de progression.

De titulaire contre l’Australie (4-1) à remplaçant contre le Danemark (2-1), Jules Koundé a vécu deux premiers matches bien différents dans cette Coupe du monde 2022. Plutôt convaincant samedi soir, il devrait donc pouvoir enchaîner dans la peau d’un titulaire pour la suite, bien que Pavard pourrait avoir l’occasion de relever la tête contre la Tunisie mercredi. En bref, une vraie concurrence s’est installée à ce poste.

Coupe du monde 2022 : Calendrier et horaires de diffusion des matches sur TF1

"C’est une concurrence tout à fait saine, a assuré le défenseur du FC Barcelone en conférence de presse lundi. On est amenés parfois à discuter. On essaye d’apporter chacun le maximum à l’équipe quand on est amenés à jouer, après c’est le coach qui prend les décisions, bien que ce ne soit pas notre poste de prédilection et le poste auquel on est le plus à l’aise. C’est le poste auquel on est amenés à jouer, je pense qu’on le fait avec le maximum d’envie et à chaque fois l’idée d’apporter à l’équipe".

Koundé veut progresser offensivement

Tous deux défenseurs centraux de formation, les deux joueurs partagent un point commun : leur apport offensif est parfois neutre, ce qui est compensé par des aptitudes défensives plus développées que celles de Théo Hernandez de l’autre côté du terrain. Un point sur lequel Koundé s’est montré tout à fait lucide.

"Mes axes de progression ? Essentiellement sur l’apport offensif, avoir un peu plus de justesse technique notamment sur le dernier match où j’ai perdu quelques ballons un peu faciles", a expliqué l’ancien joueur du FC Séville.

En savoir plus sur gregoire margotton, Bixente Lizarazu ou Denis Brogniart

Vidéos associées

News associées