Coupe du Monde 2022 : L’Amérique du sud a du retard

Si la finale de la Coupe du Monde 2022 va opposer un pays européen à une nation sud-américaine, il est clair que depuis plusieurs années, les équipes du vieux Continent ont pris le dessus.

Cela fait 20 ans qu’une sélection sud-américaine n’a pas remporté une Coupe du monde. Pour retrouver une période sans titre de ce niveau, il faut remonter à 1950, et le sacre de l’Uruguay qui remportait sa seconde Coupe du monde, 20 ans après son premier sacre. En cas de succès de l’équipe de France, l’Amérique du sud accuserait un retard considérable sur l’Europe.

Comment regarder la finale entre l'Argentine et la France ?

Neuf coupes du monde pour l’Amérique du Sud, 12 pour l’Europe

Si le Brésil est bien la nation avec le plus de Coupes du monde au compteur (5), les Auriverde voient leur avance se réduire compétition après compétition depuis 2002. Le sacre de l’Allemagne en 2014 en terres brésiliennes a rapproché la Mannschaft à une unité des Auriverdes. Et l’équipe de France pourrait remporter sa troisième coupe du monde en 24 ans. De quoi s'attendre à ce que cette trajectoire se poursuive dans les années à venir.

En plus des cinq trophées du Brésil, l’Argentine en compte deux, tout comme l’Uruguay, ce qui fait un total de neuf coupes du monde pour l’Amérique du sud. L’Europe en totalise 12, mais surtout le Vieux Continent a remporté les quatre dernières éditions. Et trois des quatre dernières finales étaient même 100% européennes, signe de la domination grandissante de l’Europe. Et comme pour celle de dimanche, l'Albiceleste de Lionel Messi était le représentant sud-américain (défaite en finale contre l'Allemagne en 2014).

Revoir la Coupe du Monde de Lionel Messi

La dernière victoire sud-américaine était déjà en Asie

D’un point de vue statistique, les pays européens se sont toujours imposés lorsque la Coupe du monde était organisée sur le Vieux Continent et en Afrique. Par contre, lorsque l’épreuve avait lieu en Amérique du Nord, en Amérique centrale ou en Amérique du Sud, le tournoi s’est fini sur un succès du Brésil, de l’Argentine ou de l’Uruguay. La seule exception concerne la Coupe du monde en 1958 en Suède où le Brésil de Pelé a soulevé le trophée.

La compétition est organisée pour la deuxième fois en Asie après la Coupe du monde 2002 dont les pays hôtes étaient le Japon et la Corée du Sud. Il y a vingt ans, c’était le Brésil de Ronaldo, Ronaldinho, Kaka et Cafu qui gagnait en finale. Est-ce que l’Asie va de nouveau sourire aux sud-américains ? Ou bien les Bleus vont-ils offrir à l’Europe un treizième trophée ?

Revoir la Coupe du monde de Kylian Mbappé

000 16W049

Vidéos associées

News associées