Coupe du monde 2022 : Le banc donne raison à Didier Deschamps 

Les Bleus ont manqué de réussite depuis le début de la compétition avec de nombreux blessés. Mais les remplaçants ont toujours su répondre présents, à l’image d’Ibrahima Konaté ou Théo Hernandez.

C’était l’une des images fortes de ce début de compétition. Lucas Hernandez sortait sur blessure lors du match contre l’Australie et était remplacé par son frère Théo. Depuis, tout au long de la compétition, le Milanais a montré qu’il était l’un des meilleurs voire le meilleur arrière gauche de l’épreuve. Un des exemples de la qualité et de la solidité du groupe de Didier Deschamps.

Théo Hernandez de remplaçant à buteur décisif

Comme d’autres équipes, les Bleus n’ont pas été épargnés par les pépins physiques. Mais à chaque fois, le joueur appelé pour compenser une absence a démontré tout son potentiel. Le meilleur exemple est sans doute Théo Hernandez. Entré en jeu lors du premier match contre l’Australie, le numéro 22 des Bleus a impressionné par sa solidité défensive et ses performances offensives.

Le tricolore a inscrit le premier but du match contre le Maroc, illustration du danger qu’il représente pour les défenses adverses. Le duel qu’il a livré contre Hakim Zyiech a été l’une des clés de la rencontre et l’implication du gaucher de 25 ans a été déterminante dans la qualification des Bleus pour la finale.

Revoir le but inscrit par Théo Hernandez

Revoir la réaction de Théo Hernandez après la qualification contre le Maroc

Les chiffres de France - Maroc

Konaté, Kolo Muani, Thuram, Fofana, les solutions du banc

Titulaire pour la troisième fois de la compétition, Ibrahima Konaté a une nouvelle fois impressionné. Rugueux dans les duels, quasiment infranchissable, précieux à la récupération et la distribution, impérial dans le jeu aérien, le joueur de Liverpool a démontré toute son importance contre le Maroc. Youssouf Fofana, associé à Aurélien Tchouaméni en lieu et place d’Adrien Rabiot souffrant, a constamment gêné les Lions de l’Atlas dans la distribution du jeu, et il s’est montré très utile à la récupération du ballon.

Randal Kolo Muani a lui réussi une performance incroyable, celle de marquer après seulement 44 secondes après son entrée en jeu ! Tout comme Marcus Thuram, le jeune attaquant a montré sa valeur en multipliant les pressings, les courses offensives comme défensives, et en combinant à la perfection avec Kylian Mbappé. Marcus Thuram est par ailleurs à l’origine du second but français, et Randal Kolo Muani à la conclusion, tout un symbole des choix tactiques payants de Didier Deschamps. Un atout qui pourrait se révéler décisif en finale contre l’Argentine dimanche à 16h à suivre en direct sur TF1 et MYTF1.

Revoir le but de Randal Kolo Muani sous tous les angles

Revoir la belle occasion de Marcus Thuram contre le Maroc

Revoir la réaction de Randal Kolo Muani après la qualification contre le Maroc

Vidéos associées

News associées