Coupe du monde 2022 – Le Maroc élimine l’Espagne aux tirs au but

COUPE DU MONDE 2022 – Enorme surprise. Le Maroc a éliminé l’Espagne mardi soir en huitièmes de finale de la Coupe du monde. Hakim Ziyech et ses coéquipiers affronteront le Portugal ou la Suisse.

C’est la première surprise de ces huitièmes de finale de la Coupe du monde 2022. Et quelle surprise. Déjà sorti d’un groupe composé de la Belgique et de la Croatie, le Maroc a éliminé l’Espagne mardi soir, pour s’offrir le premier quart de finale de son histoire. Une victoire aux tirs au but après un score nul et vierge (0-0).

Le résumé de Maroc - Espagne

L’Espagne était prévenue : le Maroc est une équipe extrêmement solide. La formation de Walid Regragui n’avait concédé qu’un but en phase de poules, et n’a pas cédé face à la Roja mardi. Très bien organisés, Nayef Aguerd et les siens ont résisté face à une formation de Luis Enrique qui n’a cadré… qu’une frappe.

Les Lions de l’Atlas ont eu les situations pour créer l’exploit avant ou pendant la prolongation. Mais au contraire du Japon face à la Croatie, ils ont eu les nerfs solides au moment des tirs au but. C’est même l’Espagne qui s’est mise dans la peau d’un outsider en ratant tout simplement ses trois premières tentatives. Pablo Sarabia, Carlos Soler et Sergio Busquets se sont manqués. Achraf Hakimi a lui terminé d’une petite panenka pleine de sérénité. Un rêve éveillé.

Toutes les vidéos de la Coupe du monde

Les statistiques

25

Comme l’indique Opta, la frappe de Marco Asensio (25 minutes et 56 secondes) est devenue le 1er tir le plus tardif de l'Espagne dans un match de Coupe du monde depuis le 13 juillet 1966 (29 minutes et 15 secondes contre l'Argentine, défaite 1-2).

5

L'Espagne est allée en prolongation lors de ses 5 derniers matches à élimination directe en tournoi majeur (Coupe du monde + Euro)

4

Le Maroc est la 4e équipe africaine à se qualifier en quart de finale de la Coupe du Monde après le Cameroun en 1990, le Sénégal en 2002 et le Ghana en 2010

La réaction de Walid Regragui (sélectionneur du Maroc)

"Un grand bravo aux joueurs, ils ont fait quelque chose d'extraordinaire. Dans la débauche d'énergie, dans l'envie de ne pas lâcher ce match... On est tombé sur une des meilleures équipes du monde en termes de possession, et ils nous ont fait mal. On savait qu'ils allaient nous faire courir, on aurait voulu gagner le match sur le terrain... mais aux tirs au but, avec l'un des meilleurs gardiens du monde, on savait qu'on avait plus de chances de passer. On a réussi à créer une famille, on sent qu'on a un peuple derrière nous. Si vous m'aviez dit avant de commencer qu'on aurait joué la Croatie, la Belgique et l'Espagne sans perdre un match, j'aurais signé".

Vidéos associées

News associées