Coupe du monde 2022 – Le Portugal et la Corée qualifiés

Malgré l’ouverture du score du Portugal, la Corée du Sud a réussi à s’imposer. Leur succès conjugué à la défaite du Ghana contre l’Uruguay 2-0 leur permis de se qualifier.

Décidément cette Coupe du monde offre son lot de suspense. Dans un groupe H où tout était possible, il a fallu attendre le temps additionnel pour connaître de l’identité du second qualifié de la poule. Servi par Son Heung Min, Hwang Hee Chan a marqué le but de la victoire, synonyme de qualification (2-1)

Le Classement du groupe H

  1. Portugal : 6 points (+3)

  2. Corée du Sud : 4 points (0)

  3. Uruguay : 4 points (0)

  4. Ghana : 3 points (-2)

Deuxième pays asiatique qualifié

Après le Japon qui s’est qualifié dans des conditions surprenantes jeudi soir, c’est la Corée qui accède à son tour aux huitièmes de finale. La lutte à distance avec l’Uruguay aura été stressante et indécise jusqu’au bout.

Les deux formations ont fini à égalité de points (4, une victoire, une défaite et un nul chacun) avec une différence de buts identique (0). La Corée du sud est deuxième grâce à son nombre de buts inscrits supérieur à celui des partenaires de Luis Suarez. (4 buts contre 2).

Comment départager les équipes à égalité de points

Coupe du monde 2022 : Calendrier et horaires de diffusion des matches sur TF1

La Corée du sud Contre le Brésil ?

Sauf surprise (ce qui n’est pas exclu étant donné les derniers matches de la Coupe du Monde), la Corée du Sud devrait rencontrer le Brésil en huitième de finale de la compétition. Un match de gala pour une équipe asiatique joueuse, et qui multiplie les efforts sur le terrain. La qualité technique de ses joueurs a eu raison du Portugal (qui avait modifié son onze de départ au coup d’envoi) et pourrait poser des problèmes en huitième de finale.

Le Portugal méconnaissable après la pause

Dominateurs en première période, la Seleçao a montré moins d’intensité après la pause. Si les partenaires de Cristiano Ronaldo, titulaire, mais sorti à l’heure de jeu, ont eu la possession du ballon, ils n’ont frappé que trois fois au retour des vestiaires. Sans jamais cadrer.

Les absences de cadre comme Bernardo Silva, Joao Felix ou Bruno Fernandes au coup d’envoi ont pesé pendant la rencontre. A la manière des Bleus défaits par la Tunisie, le Portugal se savait déjà qualifié, ce qui a permis une revue d’effectif. Mais ce qui a amoindri la qualité de son jeu.

Vidéos associées

News associées