Aller directement au contenu

Coupe du monde 2022 : Main devant la bouche, les joueurs allemands protestent

COUPE DU MONDE 2022 – Alors que la FIFA a menacé de carton les joueurs portant le brassard "One Love", les joueurs allemands ont protesté avec une photo la main devant la bouche contre le Japon.

C’est une affaire très sensible qui avait démarré bien avant le coup d’envoi de cette Coupe du Monde 2022 au Qatar. En guise de lutte contre les discriminations, sept sélections européennes, dont l’Allemagne, avaient décidé de porter un brassard "One Love". Pas du goût de la FIFA, qui a menacé de sanctionner d’un carton jaune chaque joueur portant un tel brassard.

Coupe du monde : Calendrier, horaires, programme TV des matches sur TF1

Les sélections en question ont donc été contraintes de renoncer à cet acte symbolique. Mais toutes ne l’ont pas digéré de la même manière et Oliver Bierhoff, directeur de l'équipe nationale allemande, a évoqué sa "colère" et parlé de "censure" lundi. "Le brassard peut nous être retiré, mais nous continuerons à exprimer nos valeurs", avait-il assuré. Des menaces mises à exécution.

Les joueurs allemands protestent avant d'affronter le Japon

Juste avant la rencontre entre la Mannschaft et le Japon mercredi dans le groupe E, Thomas Müller et ses coéquipiers se sont ainsi mis la main devant la bouche sur la photo d'équipe, pour indiquer ostensiblement qu’ils n’étaient pas libres de s’exprimer.

Toutes les vidéos de la Coupe du monde 2022 sur MYTF1

Dans la foulée, la Fédération allemande a communiqué. "Nous voulions utiliser notre brassard de capitaine pour défendre les valeurs que nous portons au sein de l'équipe nationale d'Allemagne : la diversité et le respect mutuel."

"Ce message est important pour nous"

Elle a continué. "Avec d'autres nations, nous voulions faire entendre notre voix. Il ne s'agissait pas de faire une déclaration politique – les droits de l'homme ne sont pas négociables."

La Roja parmi les 10 plus grosses victoires en Coupe du monde

"Cela devrait être pris pour acquis, mais ce n'est toujours pas le cas. C'est pourquoi ce message est si important pour nous. Nous refuser le brassard équivaut à nous refuser une voix. Nous maintenons notre position". Un message clair.

En savoir plus sur gregoire margotton, Bixente Lizarazu ou Denis Brogniart

Vidéos associées

News associées