Coupe du monde 2022 : Réclamation de la FFF suite à France – Tunisie

La fin de la rencontre entre la France et la Tunisie a été marquée par la confusion consécutive à l'annulation du but d’Antoine Griezmann. La FFF a décidé de porter réclamation.

En fin de rencontre, Antoine Griezmann inscrit du pied droit un but qui permet aux Bleus d’égaliser. La Tunisie procède alors à l’engagement. Quelques secondes plus tard, l’arbitre néo-zélandais Matthew Conger siffle la fin du match. A ce moment, tout le monde croit que les deux équipes se séparent sur le score de 1-1. Mais l'arbitre fait alors appel à la VAR pour vérifier si le but est valable.

Le but refusé à Antoine Griezmann

Le tableau des huitièmes de finale

Réclamation de la Fédération française de football

Or, l’arbitre a visiblement commis une erreur. Comme l’indiquait Denis Brogniart mercredi soir dans le Mag, la règle stipule que "pour faire appel à la VAR, il faut obligatoirement le faire avant la remise en jeu."

En d’autres termes, l’arbitre doit utiliser la VAR avant que le ballon ne soit remis en jeu. Le fait d’engager ne devrait pas, en principe, permettre d’annuler l’action précédente grâce à la VAR. Pourtant, c’est ce qu’il s’est produit lors de la fin du match entre la France et la Tunisie. Et c’est dans ce cadre que la FFF a porté réclamation ce jeudi en début d'après-midi.

Le résumé de France - Tunisie

L’arbitre a consulté la VAR après le coup d’envoi

Comme le signale les équipes du Mag, l’arbitre a manqué de réactivité. Matthew Conger a fait appel à la VAR seulement après le coup d’envoi de la Tunisie. Comme vous pouvez le voir dans la vidéo de l’article, à travers la loi 1.10 de la VAR, le règlement autorise l’arbitre à "uniquement effectuer une analyse en cas d’identité erronée ou d’infraction passible d’exclusion (violence, crachat, morsure, propos ou actes blessants, grossiers ou injurieux."

Vidéos associées

News associées