Coupe du monde 2022 – Vives tensions dans le vestiaire belge ? Hazard fait le point

COUPE DU MONDE 2022 – Eden Hazard s’est présenté devant la presse mardi, alors que de vives tensions étaient évoquées dans le vestiaire belge après la défaite face au Maroc (2-0).

La Belgique fait beaucoup parler d’elle dans cette Coupe du monde 2022. Malheureusement pour elle, ce n’est pas pour sa production sur le terrain, avec trois points pris en deux matches, mais pour les tensions évoquées entre les cadres de son vestiaire. Entre les déclarations de Kévin De Bruyne sur l’effectif vieillissant des Diables Rouges, la réponse de Jan Vertonghen et l’interview de Roberto Martinez pour confirmer certains accrochages, il y a eu de l'agitation.

Coupe du monde 2022 : Calendrier et horaires de diffusion des matches sur TF1

Mais un point de non-retour aurait été atteint après la défaite face au Maroc dimanche, L’Equipe évoquant une vive altercation dans le vestiaire entre le duo Kevin De Bruyne-Eden Hazard d’un côté et Jan Vertonghen de l’autre. Dans ce contexte bouillant, Eden Hazard et Thibaut Courtois ont été envoyés devant la presse mardi, en lieu et place de Yannick Carrasco et Arthur Theate.

Roberto Martinez : "Il y a des tensions dans le groupe" de la Belgique

Hazard : "Je n’oserais pas me battre avec Vertonghen"

"On sait qu'on passe un moment plus compliqué que d'habitude, mais on est tous soudés", a assuré l’ailier du Real Madrid. L’ancien joueur de Chelsea a également nié la confrontation avec Vertonghen, non sans humour. "Bien sûr, je me suis toujours bien entendu avec Jan ! Je n'oserais pas me battre avec lui, il est plus grand que moi. Je ne suis pas bête non plus".

Le joueur passé par Lille a également expliqué que les joueurs s'étaient parlé "une bonne heure": "on s'est dit des choses - des bonnes, des moins bonnes, peut-être certaines choses qui n'ont pas plu -, mais on a parlé". Suffisant pour voir un groupe soudé et concerné pour le match décisif face à la Croatie, jeudi (16h) ? "Vu ce qui s'est dit hier dans la petite réunion, je pense qu'on va avoir onze guerriers, pas onze guerriers mais 26 guerriers, même ceux qui ne jouent pas".

En savoir plus sur gregoire margotton, Bixente Lizarazu ou Denis Brogniart

Vidéos associées

News associées