Dans l'actualité récente

Les matchs sont aussi sur Tinder pendant la Coupe du monde

Voir le site 15 JUILLET 2018 : La France en bleu

maxresdefault
Par La rédaction|Ecrit pour TF1|2018-06-20T19:07:42.309Z, mis à jour 2018-06-20T19:08:04.837Z

Comme on pouvait s'en douter, l'application Tinder enregistre un nombre de connexion et de match faramineux, depuis le début de cette Coupe du Monde.

Avant le Mondial, la députée Tamara Pletneva avait averti les femmes russes : "ne couchez pas avec des étrangers, au risque de devenir mère célibataire (...) Les Russes doivent donner naissance à leurs propres enfants (...) Les enfants nés d'un père de race différente souffrent beaucoup"... Comme on peut s'en douter, cette déclaration avait déclenché un tollé sur les réseaux sociaux et comme on s'en doute aussi, les supportrices Russes et plus largement, les fans étrangers venus des quatres coins du monde, n'ont guère envie de suivre ses conseils. 

Tinder cartonne ! 

Le quotidien Metro qualifie même la fan zone moscovite d'immense "flirt-zone" et les applis de rencontre sur mobile fonctionnent à plein régime. Ainsi, l'application Tinder indique qu'elle a enregistré 66% de matches supplémentaires en période de Coupe du Monde. L'entreprise a également constaté que l'utilisation de son option "Passeport", à destination de la Russie avait augmenté de 24%. Quant aux opérateurs russes, MTS rapporte par exemple que les jours de match (de foot), le nombre de match (sur tinder) est de l'ordre de 11 fois supérieur à la moyenne. Bon, tout cela, c'est bien mais quel pays se connecte le plus sur l'application ? Selon plusieurs médias, les USA sont en tête, suivis par le Royaume-Uni, l'Allemagne et la France qui se place cinquième. En espérant que ce ne soit pas le classement final de cette Coupe du monde...