"Pas de mots !" : la presse allemande sous le choc après la débâcle de la Mannschaft

Voir le site Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018™

000 16Q48I
Par Allan DELAMOTTE |Ecrit pour TF1|2018-06-27T21:33:56.731Z, mis à jour 2018-06-27T22:38:17.546Z

Quelques heures après l'échec retentissant de l'Allemagne, éliminée mercredi 27 juin au premier tour du Mondial après sa défaite face à la Corée du Sud (2-0), la presse allemande et internationale n'a pas été tendre avec la Mannschaft, qualifiant notamment l'événement de "cauchemar".

Après le match nul de l’équipe de France face au Danemark mardi (0-0), le journal allemand Die Zeit avait titré "La honte de Moscou". Un titre qui sera finalement prémonitoire pour les Allemands. 24 heures après cette rencontre, la Mannschaft a connu une terrible désillusion, terminant dernière de son groupe et étant éliminée du Mondial après sa défaite face à la Corée du Sud mercredi (2-0). 

Dans la foulée, les principaux journaux du pays se sont déchaînés à l’encontre de leur sélection nationale. Quatre ans après avoir titré "Pas de mots !" au lendemain de la démonstration face au Brésil (7-1), le quotidien Bild a utilisé le même titre et le même joueur - Toni Kroos -, mais dans un tout autre contexte. Le journal explique alors que le cauchemar de l’Allemagne en Coupe du monde "est devenu réalité". "Et en plus nous sommes derniers du groupe", déplore le quotidien.


>> Le crépuscule allemandLes réactions dépitées des joueurs et de Joachim Löw

L'Allemagne "K.O."

"Pour la première fois dans l'histoire de la Coupe du Monde, l'équipe nationale d'Allemagne échoue dans les phases de groupes", souligne Der Spiegel, qui titre sobrement son article en ligne par un "K.O.". Pour Kicker, il faut d’ores et déjà "tout remettre à plat" en abordant l’épineuse question de l’avenir du sélectionneur, Joachim Löw : "On continue avec Löw? Guère envisageable." Béla Rethy, commentateur pour la chaîne ZDF, qualifie cette élimination de "choc pour le football allemand."

La presse internationale se lâche

A l’étranger, les médias britanniques s’en sont également donnés à cœur joie. The Telegraph se gausse ainsi : "Comment l'Allemagne a fait son entrée dans un nouveau monde avec une élimination précoce. Oui, avant l'Angleterre". Quant au Sun, il qualifie la défaite allemande de "lugubre" dont les Anglais "ne se lasseront jamais."  Au Portugal, A Bola dit simplement "Au revoir, champion du monde !" quand le quotidien espagnol Marca considère cet événement comme "un des plus grands bouleversements de l'histoire de la Coupe du monde." 


Enfin, c’est la célèbre chaîne de sports FOX Sports Brasil qui s'est quelque peu vengé du 7-1 subi en 2014,  avec un tweet tout en simplicité : "HAHAHAHAHAHAHHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHA". Quelques heures après ce tweet, le Brésil s'est (heureusement) qualifié pour les huitièmes de finale du Mondial.