Dans l'actualité récente

"Désolé pour mes mots" : les excuses de Courtois après ses propos contre les Bleus

Voir le site Coupe du monde de la FIFA 2018

Courtois supporte les Bleus
Par Allan DELAMOTTE |Ecrit pour TF1|2018-07-14T20:40:23.965Z, mis à jour 2018-07-14T20:50:38.414Z

Quelques jours après ses propos virulents à l'encontre de l'équipe de France au sortir de la demi-finale perdue par la Belgique (1-0), le portier des Diables Rouges Thibaut Courtois s'est excusé au micro de TF1 et a souhaité le meilleur à la France et à la Croatie dimanche.

Quatre jours après la qualification de la France face à la Belgique en demi-finale du Mondial (1-0), Thibaut Courtois a pris la parole après la "petite finale" remportée face à l'Angleterre (2-0). Alors qu'il avait dénoncé l'attitude des Bleus, les accusant d'avoir gagné du temps et pratiqué de l'anti-jeu, le portier de Chelsea a tenu à nuancer ses propos au micro de TF1. 

"Après ce match, j’ai eu beaucoup de commentaires des Français", a-t-il expliqué. "Mais bon, tu peux comprendre que tu viens de perdre un match en demi-finale de Coupe du monde, tu viens à chaud du terrain."

"Je connais plein de gars en équipe de France donc je les supporte"

"Je crois que les dernières 15 minutes de la France étaient très professionnelles, de chercher les petites fautes, prendre du temps… C’était peut-être un peu mauvais d’appeler cela de l’anti-foot mais bon, si c’était l’inverse, on aurait fait le même truc donc, désolé pour mes mots. (...) C’est le foot, je suis quand même content d’avoir pu terminer avec le sourire, d’avoir une médaille. Dans tous les sports, cyclisme, athlétisme, finir sur le podium tout le monde en est content. On veut toujours le plus haut mais si ce n’est pas possible, on prend ce que l’on peut prendre" a-t-il déclaré.

->> Le but d'Hazard face à l'Angleterre oblige une chaîne de magasins belge à rembourser les télés de tous ses clients

Courtois a également expliqué avoir beaucoup séjourné en France durant sa jeunesse : "J’ai passé beaucoup d’étés en France, quasiment chaque été depuis que je suis né jusqu’à 15-16 ans je les ai fait en France, à Sanary, j’avais vu en France la finale de 2006 où malheureusement les Bleus avaient perdu, j’étais supporter à l’époque. Je connais plein de gars en équipe de France donc je les supporte même si on doit naturellement souhaiter le meilleur aux deux équipes."

>> Toutes les infos sur la Coupe du monde 2018