Restera, restera pas ? Joachim Löw a une semaine de répit

Voir le site 15 JUILLET 2018 : La France en bleu

000 16Q3B5
Par La rédaction|Ecrit pour TF1|2018-06-28T15:03:41.739Z, mis à jour 2018-06-28T15:05:30.003Z

Le football allemand est en crise. Son élimination prématurée dès le 1er tour a provoqué une remise en question profonde. Néanmoins, pas question de décider de l'avenir de Joachim Löw à chaud.

Un peu de répit. Le foot allemand veut prendre le temps de la réflexion avant de décider de quoi sera fait son avenir. A Francfort, si tôt l'avion qui ramenait la Mannschaft au pays atterri, le sélectionneur Joachim Löw est venu s'expliquer sur la "katastrophe". Comme l'ancien international Steffan Effenberg, invité à donner son avis sur t-online, "Jogi" reconnu un besoin de "changements" après l'élimination historique au premier tour de ce Mondial. La fédération lui a laissé jusqu'à la "la semaine prochaine" pour décider de son avenir. "Nous avons vraiment déçu lors de ce tournoi", a reconnu Löw. 

 "Ça demande un peu de temps pour tout digérer", a-t-il ajouté, "l'équipe n'a pas montré ce qu'elle peut faire en temps normal et moi, en tant qu'entraîneur, je suis responsable. Je dois évidemment me demander pourquoi nous n'avons pas réussi". "La direction sportive (de la Fédération allemande de football) va livrer ses premières analyses dans le courant de la semaine prochaine, et je pars du principe que le sélectionneur (Joachim Löw) s'exprimera alors sur son avenir", a déclaré lors de ce point presse Reinhard Grindel, président de la fédération allemande (DFB). "Nous avons besoin de changements profonds, c'est ce qu'attendent les supporters", a-t-il encore estimé. La Fédération a apporté jusqu'ici tout son soutien à "Jogi" Löw, en poste depuis 2006, et a assuré que s'il le voulait, il pourrait rester jusqu'à l'issue de son contrat en 2020.