Classement du fair-play : le Sénégal l'a mauvaise et ne pardonne (toujours) pas au Japon

Voir le site 15 JUILLET 2018 : La France en bleu

Sénégal Colombie
Par Yohan ROBLIN|Ecrit pour TF1|2018-07-02T12:21:13.691Z, mis à jour 2018-07-02T12:28:52.259Z

Sorti de la Coupe du monde, car devancé par le Japon au classement du fair-play, le Sénégal est toujours marqué par cette fin en eau de boudin. La Fédération sénégalaise reproche, dans une lettre envoyée à la FIFA, le comportement anti-sportif des Japonais face à la Pologne.

Le Sénégal n'a toujours pas digéré la fin de son Mondial. Éliminés au fair-play, après avoir reçu deux cartons jaunes de plus que le Japon, leurs rivaux dans le groupe H, les Lions de la Teranga se sont plaint de ce point de règlement instauré cette année auprès de la FIFA. La Fédération sénégalaise de football (FSF) a envoyé deux lettres à l'instance dirigeante. La première de protestation contre les décisions de l'arbitre de Sénégal-Colombie (0-1), la deuxième de réclamation après le comportement des Japonais contre la Pologne (0-1).

>>> L'Afrique absente en 8es pour la première fois depuis 1982

Dans ce second courrier, la FSF s'est notamment agacée de l'attitude antisportive des Blue Samuraïs, qui ont levé le pied en fin de match, la défaite 1-0 face aux Polonais leur assurant une place pour les huitièmes de finale. Aigris, les dirigeants du football sénégalais ont dénoncé "un refus de jouer contraire aux principes qui guident le football". "La Fédération sénégalaise de football déplore le manque de fair-play montré par l'équipe japonaise", indique la lettre. "Cela remet en question la notion de classement aux cartons, qui perd son sens lorsque l'équipe qui manque de fair-play ne risque pas de sanction. "Dans le futur, la FIFA devrait pénaliser une équipe qui joue ainsi", a appuyé Kara Thioune, porte-parole de la FSF, interrogé par la BBC. "Il faut trouver le moyen de sanctionner les joueurs ou entraîneurs pour ce genre d'attitude."

La FIFA fera le "bilan" sur cette règle

"Nous ferons le point après la Coupe du monde" sur la règle du fair-play qui a éliminé le Sénégal et qualifié le Japon sur la base du nombre de cartons jaunes reçus lors de la phase de groupe, a expliqué la FIFA vendredi. "Bien sûr nous voulons éviter les situations où les équipes pensent" à leur classement, "nous pensons que les équipes doivent avancer en se focalisant sur leur propre performance et sur ce qui se passe sur le terrain", a expliqué le responsable de l'organisation des tournois et des événements à la FIFA Colin Smith. "Nous verrons ce qu'il est possible de faire sur le plan du fair-play mais pour l'instant on ne voit pas le besoin de changer les réglementations mises en place." Vous l'aurez compris, la demande du Sénégal a peu de chances d'aboutir. A moins d'instaurer une sanction pour "refus de jeu", comme c'est le cas en handball par exemple.

>>> Toutes les infos sur la Coupe du monde 2018

en savoir plus : Equipe du Sénégal de Football