Dans l'actualité récente

France - Argentine : quelle composition pour l'Albiceleste ?

Voir le site 15 JUILLET 2018 : La France en bleu

000 16S0KN
Par Antoine LLORCA|Ecrit pour TF1|2018-06-29T09:59:01.258Z, mis à jour 2018-06-29T09:59:02.872Z

Qualifiée ric-rac pour les 8es de finale de la Coupe du monde, l'Argentine affrontera la France, samedi, à 16 heures (sur TF1). Le sélectionneur argentin Jorge Sampaoli devrait aligner la même équipe que lors de la victoire in extremis contre le Nigéria (2-1).

Pour la première fois, depuis qu'il a été nommé sélectionneur de l'Albiceleste en mai 2017, Jorge Sampaoli devrait changer ses habitudes et aligner la même équipe deux fois consécutivement, ce qui n'est jamais arrivé depuis sa nomination. C'est du moins ce qu'affirme la presse argentine comme les quotidiens Olé ou La Nacion qui confirment que le technicien pourrait choisir l'équipe victorieuse face au Nigeria (2-1) pour affronter l'équipe de France de Didier Deschamps. 

Alors cette décision a-t-elle vraiment été prise par Sampaoli ou ses joueurs ? Rien n'est moins sûr alors qu'en interne, les Argentins ne semblent plus considérer Jorge Sampaoli comme leur sélectionneur mais comme un simple "accompagnant", suite à la débâcle contre la Croatie (3-0). Une rumeur démentie par la Fédération argentine. Une scène pendant le match contre le Nigeria où le sélectionneur demande à Lionel Messi s'il peut faire rentrer Kun Aguero semble confirmer la théorie de la perte de pouvoir du technicien...

La compo probable de l'Albiceleste

La composition de l'Argentine devrait donc ressembler à ceci :

Armani - Mercado, Otamendi, Rojo, Tagliafico - E. Pérez, Mascherano, Banega - Di Maria, Messi, Higuain

La seule inconnue de ce onze de départ, c'est la présence du milieu Enzo Pérez. Blessé à la hanche, il est resté aux soins lors de l'entrainement de l'Argentine jeudi 28 juin. Sera-t-il rétabli demain ? Réponse lors de la présentation des compositions une heure avant le coup d'envoi. Côté français, Didier Deschamps semblerait parti pour reconduire l'équipe qui s'est imposé face au Pérou (1-0).

>> Ces statistiques qui devrait inquiéter ou rassurer les Bleus