France-Argentine : le jour où Raphaël Varane avait "éteint" Lionel Messi

Voir le site Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018™

000 DV1399679
Par Allan DELAMOTTE |Ecrit pour TF1|2018-06-30T12:36:14.797Z, mis à jour 2018-06-30T12:36:15.493Z

Alors qu'un nouvel affrontement entre Raphaël Varane et Lionel Messi va avoir lieu ce samedi à l'occasion du 8e de finale du Mondial France-Argentine, le défenseur du Real Madrid avait, en janvier 2013, réussi à contrarier "La Pulga" lors d'un Real-Barça en Coupe du Roi.

Arrivé au Real Madrid en juillet 2011 à l’âge de 18 ans, Raphaël Varane a eu l’occasion de croiser à nombreuses reprises le chemin de Lionel Messi, le génie argentin du FC Barcelone. Au total, le joueur formé au RC Lens a disputé 14 Clasicos, 9 en Liga, 6 en Coupe du Roi et à l’occasion d’une finale aller-retour en Supercoupe d’Espagne l’an dernier. 14 matchs pour un bilan de 6 victoires, 3 matchs nuls et 5 défaites. 

De quoi "apprivoiser" doucement mais sûrement le natif de Rosario ? En tout cas, le pensionnaire de la Maison Blanche devra particulièrement s’inspirer d’une de ses prestations effectuée face à Messi pour contrecarrer les plans de ce dernier lors du premier choc des 8es de finale du Mondial, opposant la France à l’Argentine. Ce match référence, il remonte au 30 janvier 2013 à l’occasion d’une demi-finale aller de Coupe du Roi. 

Un seul tir pour Messi

Aligné en charnière centrale au côté de l’expérimenté Ricardo Carvalho à seulement 19 ans, sous l’égide de José Mourinho, le défenseur tricolore avait livré une performance digne des cadors européens à son poste. En quatre-vingt quinze minutes de jeu, Varane avait littéralement éteint Lionel Messi, réalisant neuf interventions déterminantes sur "La Pulga", comme le souligne le Mundo Deportivo ce samedi. Il avait ainsi réussi l’exploit de ne pas commettre de faute sur l'intenable capitaine de l'Albiceleste, le tout en le muselant et l’empêchant au maximum de tirer au but (1 seul tir). 

Impérial dans les airs et le placement, Varane avait même sauvé une balle de but du Barça sur sa ligne avant de ponctuer sa prestation d’un but dans les dix dernières minutes du match, évitant la défaite à son équipe. Au sortir de cette fameuse rencontre, Varane avait alors déclaré : "C'est mon meilleur match avec le Real Madrid. Je suis très heureux et je ne l'oublierai jamais." Au match retour, les Merengues l’emporteront finalement 3-1, avec un Varane une nouvelle fois titulaire. En espérant qu’il réalise la même performance ce samedi dès 16 heures, en direct sur TF1.



en savoir plus : Coupe du Monde 2018 : France - Argentine