France-Australie : aux Bleus de jouer !

Voir le site 15 JUILLET 2018 : La France en bleu

équipe de france
Par La rédaction|Ecrit pour TF1|2018-06-15T23:24:38.550Z, mis à jour 2018-06-15T23:33:18.967Z

La France entière attend ce match depuis des semaines. La Coupe du monde démarre ce samedi (à midi, heure française) pour les hommes de Didier Deschamps qui se frottent à une Australie, plus faible sur le papier, mais déterminée à surprendre.

C’est un match qu’ils attendent depuis plusieurs semaines. Les Bleus affrontent pour leur premier match de la Coupe du monde l’Australie ce samedi à Kazan (une rencontre à suivre sur TF1 à midi). S’ils ont naturellement à cœur de démarrer brillamment cette compétition, ils savent que cette modeste nation (36e au classement Fifa) va certainement lui donner du fil à retordre. Un faux pas des Bleus face aux Socceroos serait immanquablement une très mauvaise opération car leurs deux prochains adversaires, le Pérou puis le Danemark, sont tout aussi coriaces, si ce n'est plus.

"Mentalement, on va se lever (samedi) avec cette excitation au fond de nous et cette petite boule au ventre. La matinée va passer très vite, prévient le capitaine des Bleus, Hugo Lloris. On a souvent répété entre nous l'importance du premier match pour bien démarrer la compétition, pour la confiance et pour se donner un élan et une dynamique". Une fois est sûre, les hommes de Didier Deschamps devront afficher un visage plus conquérant que face aux Etats-Unis lors du dernier match de préparation (1-1) pour espérer l'emporter. D’ailleurs, les onze qui ont démarré le week-end dernier face aux Américains ne seront pas tous titulaires ce samedi.

Des surprises dans le onze

Déçu du rendement de ses latéraux (d’autant que Djibril Sibidé est légèrement diminué en raison d’une blessure au genou), Didier Deschamps envisage de titulariser Benjamin Pavard à droite et Lucas Hernandez à gauche. Au milieu de terrain, il semble que Corentin Tolisso, qui a montré de belles choses face à l’Irlande et l’Italie, ait une longueur d’avance sur Blaise Matuidi pour démarrer la rencontre. Devant, enfin, Didier Deschamps va sans doute se passer du précieux jeu de tête d’Oliver Giroud et privilégier la vitesse et la force de percussion d’Ousmane Dembélé.

Ces changements, plus nombreux qu’à l’accoutumé, montrent que Didier Deschamps n’a pas encore de certitude sur son équipe type. Certes, le talent transpire au sein de cette génération mais son inexpérience pourrait aussi être un handicap au fil de la compétition. Le sélectionneur des Bleus espèrent donc que de vrais leaders vont émerger lors de ces matches de poules afin d’aller le plus loin possible.

en savoir plus : Equipe de France de Football, Equipe d'Australie de Football, Coupe du Monde 2018 : France - Australie