Dans l'actualité récente

En Belgique, la presse en berne mais fière de ses Diables

Voir le site 15 JUILLET 2018 : La France en bleu

Eden Hazard
Par La rédaction|Ecrit pour TF1|2018-07-11T05:46:53.195Z, mis à jour 2018-07-11T05:47:48.538Z

L'élimination des Diables rouges par le voisin français coupe les ailes au plat pays. Mercredi, les journaux belges accusaient le coup. Mais n'oubliaient pas de saluer le beau parcours de leurs joueurs.

La défaite est amère. Et pas que pour les joueurs des Diables rouges, qui sitôt le coup de sifflet final, digéraient mal la stratégie élaborée par Didier Deschamps et mise en application par les joueurs. La presse belge, si elle se montre moins critique à l'égard de l'équipe de France, est revenue, sur la fin du rêve. Le Soir s'éplore sur "Le chagrin des Belges". 



L'Avenir, qui croyait fort au destin dorée d'une génération qui l'est tout autant et qui commençait à faire oublier l'élimination en quarts de finale du dernier Euro, évoque "La désillusion". 


Le quotidien économique L'Echo regrettait "La fin du rêve".


l echo 750


"Diable, c'était bien", souligne La Libre Belgique, rendant hommage au parcours de ses Diables rouges.


"Et toujours fiers", titre pour sa part La Gazette d'Anvers.


Anvers


"Petite finale mais grande génération", applaudit DeMorgen en remerciant, en français dans le texte, les Diables.



morgen 750


Preuve que les Belges se concentraient sur le positif, les éditorialistes du pays ont choisi d'appuyer sur l'unité qu'a su créer cette équipe. Les hommes de Roberto Martinez "ont prouvé que la Belgique formait bel et bien une nation", écrit la Dernière heure. Ils ont réussi à "transmettre nos valeurs fondamentales dans le monde entier. Le partage, la solidarité, la générosité, le goût de l'effort, l'humilité, l'autodérision, l'humour et le vivre-ensemble, par-delà les origines et les croyances", s'enthousiasmait Sudpresse. Et de rappeler qu'il reste un match à jouer, cette petite finale qui pourrait permettre aux Diables rouges de monter sur la troisième marche d'un podium, certes symbolique. Mais qui redonnerait du baume au coeur à tout un pays.

en savoir plus : Equipe de Belgique de Football