Dans l'actualité récente

France-Colombie : Ben Yedder doit reprendre un rendez-vous

Voir le site Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018™

RTS1P0VD
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2018-03-24T14:05:18.232Z, mis à jour 2018-03-24T14:05:50.497Z

Wissam Ben Yedder a vécu une première sélection contrastée, entre le bonheur de faire ses débuts et la frustration d'une fin de match compliquée.

Entré en jeu à un moment du match où les Bleus étaient éteints, Wissam Ben Yedder n'a pas eu vraiment l'occasion de s'exprimer. Espérons qu'il puisse le faire plus tard pour ne pas rester sur un goût d'inachevé.

Il a remplacé Giroud

Appelé pour la première fois par Didier Deschamps, Wissam Ben Yedder a fait ses premiers pas avec l'Equipe de France au moment où il est entré en jeu à la place d'Olivier Giroud (73e). Le joueur du FC Séville, déterminant lors du huitième de finale retour face à Manchester United avec un doublé en ayant débuté le match sur le banc, n'a eu que quelques minutes à se mettre sous la dent à un moment du match où l'Equipe de France, endormie, n'a pas su réagir face à la grinta des Colombiens. Pas un cadeau, donc.

"J'ai essayé d'apporter de la fraîcheur"

S'il a savouré ces premiers instants sous le maillot des Bleus, Ben Yedder n'a pas manqué de lucidité au moment de parler du match de son équipe, "J'ai fait le maximum de ce que je pouvais, j'ai essayé d'apporter de la fraîcheur, maintenant c'est sûr que le contexte était un peu difficile. On a été bien secoué en deuxième mi-temps. On est forcément déçus. On doit montrer plus pour gagner les prochains matches. Forcément, on n'était pas content dans le vestiaire. On va essayer de regagner de l'agressivité pour remporter les prochains matches". Un baptême contrasté.

Même son de cloche pour Hernandez

Comme Wissam Ben Yedder, Lucas Hernandez a vécu ses débuts avec les Bleus. Il a de son côté suppléé un Lucas Digne touché physiquement (76e). Comme l'attaquant du FC Séville, le défenseur a un goût amer, "La deuxième mi-temps n'avait rien à voir avec la première. On n'était pas là dans les duels et l'agressivité. Il faut rester sur la première mi-temps qui était très bonne. Je suis très fier d'avoir fait mes débuts au Stade de France. Je suis un peu déçu de cette défaite et, du coup, ce n'est pas une joie incroyable".

A l'arrivée, on peut difficilement évoquer la prestation des deux nouveaux. A leur décharge, ils n'ont pas été aidés par leurs coéquipiers.