France-Colombie : la défaite des Bleus en cinq statistiques

Voir le site 15 JUILLET 2018 : La France en bleu

France Colombie le résumé
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2018-03-24T11:15:43.982Z, mis à jour 2018-03-24T11:16:11.114Z

La France s'est inclinée vendredi soir face à la Colombie. Une défaite qu'elle aurait pu éviter.

Après avoir mené 2 à 0, l'Equipe de France a été battue par la Colombie lors du premier match international de l'année. On fait le point sur cette défaite en cinq statistiques.

Fin de série pour la Colombie

Jamais deux sans trois mais pas jamais trois sans quatre. La Colombie avait toujours perdu face à la France. Vendredi soir, la treizième nation au classement FIFA a mis fin à cette malédiction face à des Bleus qui, à l'inverse, ne sont plus invincibles face à cet adversaire. Passée une première demi-heure aboutie, les hommes de Didier Deschamps se sont éteints, "il y a eu une panne de courant comme on dit" a même affirmé le sélectionneur.

Une autre série se poursuit

En revanche, une autre série se poursuit pour les Bleus, lesquels ont confirmé leurs difficultés quand il s'agit de s'imposer face à une nation sud-américaine. Sur leurs neuf dernières confrontations du genre, ils n'en ont remporté qu'une seule. Un vrai motif d'inquiétude alors qu'il faudra se confronter au Pérou lors de la phase de groupes du prochain Mondial. Face à la grinta de ces sélections, il faudra trouver des solutions, ce que n'ont pas su faire les Français face à la Colombie.

Défense friable

Comme contre l'Allemagne, la France a laissé échapper une victoire qui lui tendait les bras. Et ce sont des sautes de concentration dans les zones de vérité qui permettent à leurs adversaires de revenir. Une statistique qui révèle aussi un certain manque d'assise derrière : sur trois de ses cinq derniers matches, toutes compétitions confondues, la France a encaissé au moins un but. Un défaut qu'il faudra gommer d'ici juin en commençant par trouver une charnière centrale rassurante.

Une remontée historique pour la Colombie

Il y a un peu eu deux matches dans le match vendredi soir : trente minutes hyper encourageantes et matérialisées par une avance de deux buts au tableau d'affichage, puis un trou d'air qui ne s'est jamais refermé. Le résultat est sans appel : la France n'avait jamais gâché une telle avance depuis l'après-guerre. Il faut dire que les Cafeteros ont trouvé les ressources pour réagir.

Le 30e pour Giroud

On retiendra quand même une statistique positive du côté des Bleus : le 30e but d'Olivier Giroud en sélection. Une réalisation qui lui permet d'égaler Jean-Pierre Papin et Just Fontaine au palmarès des meilleurs buteurs en Equipe de France. Devant lui, il y Zinédine Zidane (31), David Trezeguet (34), Michel Platini (41) et Thierry Henry (51). Il devrait être en mesure de se hisser sur le podium.