France – Danemark : quels Bleus faire débuter ?

Voir le site Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018™

équipe de france les bleus
Par La rédaction|Ecrit pour TF1|2018-06-23T18:23:45.926Z, mis à jour 2018-06-23T18:26:38.324Z

Titulariser les cadres ou faire tourner pour offrir du temps de jeu aux remplaçants, tel est le dilemme de Didier Deschamps pour le dernier match des Bleus face au Danemark, mardi 26 juin. Car si la qualification en huitièmes de finale est assurée, il est indispensable de gagner pour s’assurer la première place.

Pour affronter le Danemark mardi 26 juin, pour le compte du groupe C, Didier Deschamps doit résoudre un petit casse-tête. Certes, la France est déjà qualifiée pour les huitièmes de finale mais en cas de défaite face aux Danois, elle terminerait deuxième du groupe C et affronterait du coup le premier du groupe D, très probablement la Croatie. Pour éviter ce cas de figure, le sélectionneur des Bleus doit assurer l’essentiel et ainsi faire débuter l’équipe la plus compétitive possible.

Lors de la Coupe du monde 2014 et lors de l’Euro 2016, la France étant déjà qualifiée à l’issue de ses deux premiers matches de poules, "DD" avait fait tourner son effectif lors du troisième, permettant ainsi à plusieurs remplaçants de participer à la fête. Chaque fois, la moitié de l’équipe type était mise au repos. Peut-il se permettre cette année d’autant faire tourner, compte tenu de l’enjeu ? Lui seul prendra cette décision…

Kimbempe à la place d’Umtiti ?

En toute logique, il devrait laisser Hugo Lloris dans les buts. En défense centrale, Raphaël Varane a toutes les chances de débuter la rencontre. Ce qui n’est pas le cas de Samuel Umtiti. Victime d’une béquille, jeudi 21 face au Pérou, le Barcelonais, qui souffre par ailleurs encore d’une ancienne blessure au genou, n’a pas pris part à l’entraînement ce samedi. Didier Deschamps pourrait ainsi en profiter pour tester Presnel Kimpembe.

Appelés dans les 23 pour être les doublures de Djibril Sibidé et Benjamin Mendy, Benjamin Pavard et Lucas Hernandez se sont finalement mués en titulaires au vu de leurs bonnes prestations en match de préparation. Depuis, une saine concurrence s’est installée entre ces quatre joueurs et il est assez probable que Didier Deschamps fasse appel au Monégasque, si ce dernier est pleinement remis de ses soucis au genou, et au Mancunien pour l’entretenir.

Kanté préservé ?

Au milieu de terrain, N’Golo Kanté pourrait être invité à souffler un peu afin de le préserver pour la suite de la compétition. Ce qui permettrait à Steven Nzonzi de grappiller un peu de temps de jeu. Rien n’est moins sûr pour Paul Pogba. Certes, un peu de repos lui serait bénéfique mais il a encore besoin d’emmagasiner de la confiance pour monter en puissance. S’il ne devait pas jouer, Corentin Tolisso, fébrile face à l’Australie alors qu’il avait marqué des points lors des matches de préparation, espère bien profiter de cette rencontre pour se rattraper. Quant à Blaise Matuidi, non titularisé lors du premier match face à l’Australie, il a besoin d’enchaîner les matches pour être pleinement efficace. Il devrait donc vraisemblablement débuter face au Danemark.

Devant, la logique voudrait que Thomas Lemar et Florian Thauvin, qui n’ont pas joué une seule minute lors des deux matches des Bleus, puissent jouer enfin. Mais compte tenu de l’enjeu, Didier Deschamps peut-il se priver des titulaires habituels ? Olivier Giroud et Ousmane Dembélé, qui n’ont joué qu’un match chacun, n’ont pas forcément besoin de souffler, contrairement à Antoine Griezmann et Kylian Mbappé. Enfin, Nabil Fékir, qui a fait deux bonnes entrées face à l’Australie et le Pérou, pourrait être récompensé en débutant la rencontre.

en savoir plus : Equipe de France de Football

Plus d'actualité