France-Irlande : cinq bonnes raisons de suivre le match

Voir le site Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018™

Mbappé contre la Colombie
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2018-05-28T14:30:14.402Z, mis à jour 2018-05-28T14:30:14.402Z

Lundi soir, les Bleus affrontent l'Irlande pour préparer la Coupe du monde. Un premier match très important.

L'Equipe de France affronte l'Irlande ce soir, entamant sa préparation en vue du Mondial en Russie. Pour Didier Deschamps, il y a des certitudes à aller chercher.

C'est le début de la Coupe du monde

La Coupe du monde ne débutera qu'en juin mais, pour les Bleus, la compétition a déjà démarré et le match amical face à l'Irlande est une première répétition générale. Une étape importante. L'état d'esprit devra être au rendez-vous, "On est en mode Coupe du monde, ça y est, on y est", a expliqué Olivier Giroud en conférence de presse. Il faudra maintenant lier l'acte à la parole.

La France doit se rassurer

L'Equipe n'a remporté qu'un seul de ses trois derniers matches : il y a eu ce match nul probant face à l'Allemagne puis cette défaite concédée à domicile face à la Colombie. La victoire face à la Russie a permis de relancer la machine mais toujours est-il que les Bleus apparaissent encore un peu trop sur courant alternatif pour le moment.

Marquer son territoire

Pour les Bleus, le principal enjeu sera de marquer leur territoire à trois semaine du match face à l'Australie, leur premier de la Coupe du monde 2018 (le 16 juin). Ce sera essentiel pour engranger un maximum de confiance et arriver en Russie avec la tête pleine d'ambitions et d'envie.

Dégager des certitudes en défense

Laurent Koscielny, blessé en fin de saison avec Arsenal, ne sera pas du voyage en Russie. Un vrai coup dur pour l'Equipe de France. Samuel Umtiti et Raphaël Varane devraient composer la charnière type, sachant que, sur les côtés, Benjamin Mendy et Djibril Sidibé reviennent de blessure. Autant dire que, derrière, il y a des certitudes à aller chercher. D'autant que la France a encaissé au moins un but sur quatre de ses cinq dernières sorties.

Un passif avec l'Irlande

L'Irlande a des raisons de détester la France. Souvent, les Bleus ont été les bourreaux des Irlandais lors des compétitions officielles. Griezmann avait par exemple inscrit un doublé alors que les Bleus étaient menés lors du huitième de finale de l'Euro 2016. Et puis il y a eu aussi cette main de Thierry Henry ayant offert la qualification pour la Coupe du monde 2010. Autant de raisons qui font que l'Irlande est toujours revancharde face à la France.


Plus d'actualité