Dans l'actualité récente

France-Irlande : une rivalité historique

Voir le site 15 JUILLET 2018 : La France en bleu

error
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2018-05-28T16:30:27.068Z, mis à jour 2018-05-28T16:30:27.068Z

La France et l'Irlande se connaissent très bien et offrent souvent des matches disputées. Avec des espoirs douchés à la clef.

La France et l'Irlande ont eu l'occasion de croiser le fer plusieurs fois dans leur histoire. Et pas toujours en amical.

La main de Thierry Henry

Difficile de ne pas parler de France-Irlande sans mentionner la main de Thierry, celle qui a offert le but de la qualification pour le Mondial 2010 à William Gallas. A l'époque, il y a une très forte polémique, les Irlandais ayant crié à l'injustice. Les Bleus, qui avaient gagné 1 à 0 à l'issue du barrager aller, étaient menés 1 à 0 au Stade de France. Et il a donc fallu une passe illicite de l'attaquant français pour arracher le nul et composter un billet pour l'Afrique du Sud. Depuis ce fait de match, les Irlandais en veulent terriblement aux Français.

Le doublé de Griezmann

L'Irlande pensait justement se venger à l'occasion de l'Euro 2016, organisé en France. L'occasion était trop belle : un huitième de finale au terme duquel l'Irlande pouvait éliminer les Bleus. Les choses ont d'ailleurs bien commencé après un penalty concédé par Paul Pogba dès l'entame du match et transformé par Robbie Brady. Eliminée à la mi-temps, la France a pu compter sur un Antoine Griezmann en mode sauveur. Le joueur de l'Atlético Madrid a inscrit un doublé en trois minutes pour doucher les espoirs adverses.

Qualification Coupe du monde 2006

Si la France a éliminé l'Irlande pour la Coupe du monde 2010, elle avait fait de même quatre ans plus tôt pour la même compétition, édition 2006 donc. En effet, les deux équipes faisaient partie du même groupe lors des qualifications. Les Bleus avaient alors terminé premiers de cette phase, trois points devant les Irlandais, quatrièmes. Lors des oppositions, la France avait fait nul chez elle (0-0) et s'était imposée là-bas sur la plus petite des marges. La victoire qui a tout changé au classement.