Dans l'actualité récente

France-Pérou : André Carrillo, un danger pour les Bleus ?

Voir le site 15 JUILLET 2018 : La France en bleu

000 1626B9
Par Allan DELAMOTTE |Ecrit pour TF1|2018-06-21T06:00:58.997Z, mis à jour 2018-06-21T06:00:58.997Z

Ce jeudi, à 17h sur TF1, la France affronte le Pérou dans le deuxième match du groupe C, après s'être défait difficilement de l'Australie samedi (2-1). Parmi les principales armes péruviennes, l'ailier André Carrillo fait office de danger permanent sur son aile droite.

Il est de ceux qui peuvent faire basculer une rencontre d’un simple coup de rein. Lui, c’est André Carrillo. Âgé de 27 ans, l’international péruvien sera une des armes principales de la nation sud-américaine face à la France ce jeudi. Formé au sein du mythique club local de l’Alianza Lima, le milieu offensif a connu un parcours atypique, étant transféré à l’âge de 20 ans au Sporting Lisbonne et s’imposant petit à petit comme un joueur important de l’effectif portugais grâce à son explosivité et sa qualité de dribble. Au total, il disputera 162 rencontres pour 16 buts inscrits durant six saisons. Six saisons qui ne seront toutefois pas de tout repos.

Suspendu un an en 2016 par le Sporting

En 2016, le Sporting annonce avoir lancé une procédure disciplinaire contre l’ailier péruvien, le suspendant de toute activité professionnelle. La raison ? Son engagement avec un autre "projet sportif", en l’occurrence celui de l’ennemi juré, le Benfica Lisbonne. Interdit de jouer pendant près d’un an, Carrillo sera sacré champion du Portugal avec le Benfica l’année suivante avant de s’envoler en prêt vers Watford.

Outre-Manche, le natif de Lima va également vivre des fortunes diverses. Recruté sur recommandation du manager de Watford Marco Silva, qui l’a connu au Sporting, Carrillo devient très vite un élément clé du dispositif des Hornets, comme l’expliquait le coach portugais, dans des propos relayés par SFR Sport : "Quand il est arrivé ici, il a eu un impact fantastique sur notre équipe. En Premier League, personne ne le connait. Il a besoin de confiance et n’a pas beaucoup joué ces deux dernières années pour un joueur de sa qualité."


Une saison contrastée à Watford

En janvier dernier, le coach espagnol Javi Gracia prend la succession de Marco Silva sur le banc de Watford. Une nomination qui va signifier la mise à l’écart de Carrillo. Ce dernier ne disputera que 108 minutes en Premier League sur la deuxième partie de saison dirigée par l’entraîneur ibérique. Néanmoins, Carrillo pourrait retrouver Marco Silva dans les semaines à venir, ce dernier voulant l’intégrer dans son nouveau projet à Everton.

En sélection, l’ailier droit cumule 45 sélections pour 5 buts marqués. Preuve de sa dangerosité dans son couloir, le coach des Bleus Didier Deschamps pourrait titulariser Blaise Matuidi sur l’aile gauche, afin de bloquer au mieux les offensives de Carrillo. Reste à savoir si cette tactique sera bel et bien efficace jeudi lors de France-Pérou, à 17h sur TF1.