La France en quarts, un bilan plutôt positif

Voir le site 15 JUILLET 2018 : La France en bleu

France Italie quarts de finale 1998 Fabien Barthez Thierry Henry Bixente Lizarazu
Par La rédaction avec AFP|Ecrit pour TF1|2018-07-06T03:42:36.035Z, mis à jour 2018-07-06T03:42:37.668Z

Ce vendredi à 16h (sur TF1), les Bleus joueront leur huitième quart de finale dans une Coupe du monde ou l’équivalent. Retour sur leurs précédentes confrontations, marquées par cinq victoires pour seulement deux défaites en 80 ans.

1938 : la montagne italienne


Les Bleus retrouvent l’Italie au stade olympique de Colombes, près de Paris. Mais ils ne pourront rien face aux champions du monde en titre et futurs vainqueurs. Les Italiens s’imposent logiquement, avec un doublé de leur attaquant Silvio Piola (3-1). 


1958 : Just Fontaine, droit au but 



20 ans plus tard, l’équipe de France se défait facilement de l’Irlande du Nord, avec un doublé de Kopa (4-0). Mais chute de plus belle en demi-finale face au Brésil de Pelé, qui l’écrase 5-2. On retiendra tout de même de cette Coupe du monde en Suède les 13 buts de Just Fontaine sur l’ensemble du tournoi. Un record jamais égalé depuis en phase finale.



1982 : Avant Battiston


Le Mondial 82, qui se déroule en Espagne, n’a pas à proprement parler de quart de finale mais organise un deuxième tour, qui envoie directement en demi-finale. Les Bleus s’imposent par deux fois, face à l’Autriche d’abord (1-0) puis contre l’Irlande du Nord grâce à des doublés de Giresse et Rocheteau (4-1). La demi-finale contre la RFA vire au cauchemar. Battison sort sur civière après un choc avec le gardien Schumacher et la France s’incline aux tirs au but (3-3 a.p.; 5-4 t.a.b.). 



1986 : Bleus do Brasil


Victorieux de l’Italie, championne du monde en titre, en huitièmes de finale, les Français retrouvent le Brésil de Zico et Socrates en quarts. Les deux équipes livreront à Guadalajara, au Mexique, l’un des plus beaux matches de l’histoire de l’équipe de France. A la mi-temps, le score est de 1-1 après des buts de Careca et Platini. A un quart d’heure de la fin, Bats repousse un penalty de Zico. Les Bleus s’imposeront aux tirs au but mais n’iront pas en finale, stoppés par la RFA (0-2).



1998 : comme on se retrouve, chère Italie


Comme en 1938, la France joue son Mondial à domicile. Et comme en 1938, elle retrouve l’Italie sur sa route en quarts de finale. Les deux équipes n’arrivent pas à se départager et filent vers les tirs au but. Di Biagio trouve la transversale et envoie les Français en demi-finale (0-0, 4-3, t.a.b). On connaît la suite.



2006 : l’effet ZZ


Face au Brésil en quarts, Zidane signe sur coup franc une passe décisive pour Thierry Henry un peu à l’heure de jeu. Un but qui suffit à propulser les Français en demi-finale. Dans ce Mondial allemand, Zizou marquera encore contre le Portugal, puis contre l'Italie, sur penalty en finale. Puis viendra son fameux coup de tête contre Materazzi, son carton rouge,et la défaite des Français (1-1 a.p, 5-3 t.a.b.).



2014 : les larmes de Griezmann


Oublié le scandale de Knysna quatre ans plus tôt, les Bleus se hissent jusqu'en quarts de finale sous la houlette de Didier Deschamps. Mais ils ne peuvent rien face aux Allemands, futurs champions du monde, qui les éliminent d'une tête de Mats Hummels (1-0). Antoine Griezmann, dont c'est la première grande compétition internationale avec les A, craque complètement au coup de sifflet final. Vendredi face à l'Uruguay, il sera l'un des hommes forts sur lesquels pourra compter la sélection.



Equipe de France : Griezmann, le détonateur







en savoir plus : Equipe de France de Football