Dans l'actualité récente

Nés en France, ils joueront la Coupe du monde pour un autre pays

Voir le site Coupe du monde de la FIFA 2018

Mehdi Benatia Maroc Entraînement
Par Yohan ROBLIN|Ecrit pour TF1|2018-06-13T13:45:57.161Z, mis à jour 2018-06-17T10:47:07.537Z

Les Bleus débutent leur Mondial samedi contre l'Australie (12h sur TF1). Mais ils ne seront pas les seuls Français à la Coupe du monde. Sur les 82 joueurs nés dans des pays qu'ils ne représenteront pas, 29 viennent de l'Hexagone.

On peut grandir ici et avoir le cœur là-bas. Originaires de Brest, Avignon ou Givors, Gonzalo Higuain, Younes Belhanda et Anthony Lopes sont nés en France, mais ils ont choisi de porter les couleurs du pays de leurs parents. L'Argentin, le Marocain et le Portugais ne sont pas des cas à part. Lors de la Coupe du monde en Russie, 82 des 736 joueurs (11% de l'ensemble des Mondialistes) vont faire les beaux jours de sélections autres que celles auxquelles ils pouvaient prétendre grâce à leur acte de naissance. Certains joueurs ont fait le choix du sportif, mais nombreux sont les footballeurs à avoir laissé le cœur parler au moment de choisir un pays à représenter. 

Très loin devant les Pays-Bas (5 joueurs) et le Brésil (4), la France est la nation qui "fournit" le plus de joueurs aux autres équipes nationales en lice à la Coupe du monde. Ils sont 29 à être nés en France mais à avoir préféré défendre les couleurs d'une autre sélection lors du Mondial russe. Soit 35% des footballeurs qui ne représenteront leur pays de naissance pendant la compétition, du 14 juin au 15 juillet prochains. 

29 "binationaux" concernés

Cette année, la majeure partie des joueurs nés sur le sol français vont disputer la Coupe du monde avec trois sélections d'Afrique. Première équipe concernée, la Tunisie avec neuf éléments. Parmi lesquels, Syam Ben Youssef, Yohan Benalouane, Saif-Eddine Khaoui, Anice Badri, Wahbi Khazri, Dylan Bronn, Ellyes Skhiri, Mouez Hassen et Naim Sliti. Suivent le Maroc et le Sénégal, deux équipes avec huit footballeurs nés en France.

Les Lions de l'Atlas d'Hervé Renard vont aligner Manuel Da Costa, Mehdi Benatia, Romain Saiss, Amine Harit, Youssef Ait Bennasser, Khalid Boutaib, Younes Belhanda et Faycal Fajr. Les Lions de la Teranga d'Aliou Cissé, eux, vont jouer avec Abdoulaye Diallo, Kalidou Koulibaly, Salif Sané, Moussa Sow, Alfred N'Diaye, M'Baye Niang, Lamine Gassama et Youssouf Sabaly. Le Portugal, trois joueurs (Anthony Lopes, Raphaël Guerreiro et Adrien Silva), et l'Argentine, avec Gonzalo Higuain, referment le contingent tricolore. 

Dans son histoire, l'équipe de France a largement profité des "binationaux". Marcel Desailly est né au Ghana, Patrick Vieira au Sénégal et Jean Tigana au Mali. En Russie, les Bleus comptent dans leurs rangs Samuel Umtiti, l'ex-défenseur de l'OL natif de Yaoundé au Cameroun, et Steve Mandanda, le gardien de l'OM originaire de Kinshasa au Zaïre. Sans s'inquiéter, eux, de devoir croiser leur pays natal pendant le Mondial. 

en savoir plus : Equipe du Sénégal de Football