Hugo Lloris bientôt centenaire chez les Bleus : "Une grande fierté"

Voir le site Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018™

Hugo Lloris   France Coupe du monde 2014
Par Delphine DE FREITAS|Ecrit pour TF1|2018-06-20T16:07:39.802Z, mis à jour 2018-06-20T17:17:26.097Z

Le capitaine de l’équipe de France fêtera sa 100e sélection en équipe nationale face au Pérou, jeudi. S’il n’a pas prévu de célébration particulière, la victoire serait la meilleure des récompenses pour continuer à "profiter" du Mondial.

Il passe un cap. Celui du nombre à trois chiffres. Hugo Lloris sera aligné dans les buts de l’équipe de France pour la centième fois de sa carrière lors du match face au Pérou, jeudi 21 juin, diffusé sur TF1. "C’est une grande fierté personnelle d’atteindre ce chiffre symbolique", a-t-il déclaré en conférence de presse mercredi à Ekaterinbourg. Il n’est que le sixième joueur français à passer le cap des 100 sélections. Il pourrait même faire mieux que son sélectionneur Didier Deschamps (103 sélections) si les Bleus atteignent les quarts de finale.

Mais pas de quoi le perturber à la veille d’un match important. "Mais il est vrai également qu’aujourd’hui ça reste secondaire parce qu’on est en pleine Coupe du monde et le goût d’une telle compétition, on ne peut pas le trouver ailleurs. Donc il faut essayer d’en profiter un maximum. Sur ces entraînements, ces matches, ces performances, individuelles, collectives. Bien évidemment, la meilleure manière de profiter de ça, c’est de continuer à gagner, pour la dynamique de l’équipe", a poursuivi le gardien des Spurs, qui a joué pour la première fois en équipe de France le 19 novembre 2008 contre l’Uruguay, au Stade de France.

Le capitaine bat son propre record 

Hugo Lloris battra un autre record jeudi, celui du joueur ayant le plus porté le brassard de capitaine (76 fois). Arrive-t-il à renouveler son discours face à ses coéquipiers et face aux médias ? "Face aux médias, on a peut-être la sensation de se répéter", s’est-il amusé. Sans vouloir briser "l’intimité du vestiaire" qu’il souhaite "préserver". "Avec mes partenaires, je reste le même, avec la même passion, la même expérience. J’ai côtoyé beaucoup de joueurs en sélection, il y a eu beaucoup de passage, c’est difficile d’y rester sur la durée donc j’en suis très fier. Je suis toujours impliqué à 100% en restant moi-même, bien évidemment mais (…) j’essaie d’accompagner la jeune génération", a-t-il conclu.

Didier Deschamps n’a lui pas souhaité commenter cette statistique. "Evidemment d’atteindre cette barre c’est symbolique et ça représente une longévité au très haut niveau", a simplement répondu le sélectionneur en donnant rendez-vous aux journalistes après la rencontre face aux Péruviens.

en savoir plus : Equipe de France de Football

Plus d'actualité