Humilié en 2014 par la Mannschaft, le Brésil boit du petit lait après l'élimination des Allemands

Voir le site 15 JUILLET 2018 : La France en bleu

000 16Q3CG
Par Antoine LLORCA|Ecrit pour TF1|2018-06-28T09:20:27.358Z, mis à jour 2018-06-28T09:31:45.750Z

Alors que l'Allemagne sort par la petite porte de cette Coupe du monde après sa défaite face à la Corée du sud (2-0), le Brésil en a profité pour se moquer allègrement de ceux qui les avaient humiliés en 2014.

Voir ses adversaires ou ses ennemis se faire humilier fait souvent plaisir. Mercredi suite à l'élimination de l'Allemagne, championne du monde en titre, le Brésil a, comment dire, exulté. Alors oui, la raison de cette joie est compréhensible. Il faut se rappeler qu'il y a à peine quatre ans, le Brésil se prenait une gifle monumentale en demi-finale de sa Coupe du monde par l'Allemagne (7-1). Et vu les réactions qu'a engendré sur les réseaux sociaux la défaite de l'Allemagne, on sent que cette épisode noire de l'histoire de la Selaçao est toujours très présent dans les mémoires.

Hier après le coup de sifflet final, plusieurs médias brésiliens se sont ouvertement moqués de l'élimination des Allemands en phase de poule. Comme le dit l'expression, la vengeance est un plat qui se mange froid. Par exemple, le média sportif brésilien Lance ! a repris à son compte une petite provocation de Toni Kroos datant du 1er janvier 2017 où il avait souhaité à ses abonnés une bonne année 2017 en remplaçant le "1" par le drapeau du Brésil et le "7" par le drapeau de l'Allemagne, référence au score de l'humiliation infligée lors du Mondial 2014. La rancune tenace, le média lui a souhaité une bonne année 2018 en remplaçant le "2" par le drapeau de la Corée du sud, éliminée dans ce groupe H, et le "0" par le drapeau de l'Allemagne, en référence à la défaite de samedi. La réponse du berger à la bergère...


Ou encore celui ci-dessous avec une photo de Neymar, en train de regarder au loin avec cette légende : "On cherche les Allemands dans ces 8es" (en VF, ça donnerait quelque chose comme : "Et ils sont où les Allemands"). 



D'autres médias brésiliens se sont simplement contentés de publier des onomatopées pour se moquer de l'Allemagne.





Dans la zone réservée aux médias en Russie, certains journalistes brésiliens ont carrément exulté après le premier but inscrit par la Corée du Sud.


À croire que le Brésil ne s'est pas encore remis de cette humiliation... Bizarre non ?

en savoir plus : Coupe du Monde 2018 : Corée du Sud - Allemagne, Equipe d'Allemagne de Football