"Ils sifflent les penaltys car ce sont les Etats-Unis"

COUPE DU MONDE 2019 - Interrogée sur le penalty qui a permis aux Etats-unis de se qualifier en quarts de finale, Virginia Torrecilla a crié à l’arbitrage pro-USA.

L'Espagne n'a pas goûté au penalty de la discorde. Interrogée après la rencontre, Virginia Torrecilla, responsable d'un coup de pied sur la jambe de Rose Lavelle dans sa propre surface, la faute responsable du deuxième penalty du huitième de finale, a réfuté avoir touché l'Américaine.

"Ils sifflent les penaltys car ce sont les Etats-Unis" a accusé la milieu espagnole. "Je ne la touche pas, je n'ai pas compris quand l'arbitre a sifflé penalty. Je n'ai jamais eu l’intention de faire une faute. Je touche le ballon et après, oui c'est vrai que je la touche car elle arrive par derrière. Mais je n'ai pas fait de faute."

"On accepte toujours les décisions arbitrales"

"Dans le sens contraire, ils ne les aurait pas sifflés", a ajouté Torrecilla. "Etre éliminée aux portes des quarts de finale, ça fait mal. Ça nous laisse un goût amer, mais on va retenir qu'on a rivalisé avec les meilleures du monde. Le travail fourni par l'équipe a été incroyable."

Le sélectionneur espagnol, Jorge Vilda, s'est, lui, montré plus philosophe. "Du banc on n'arrive pas à voir. Les arbitres ont analysé les images avant de prendre les décisions. On accepte toujours les décisions arbitrales, donc il n'y a rien d'autre à dire."

Alexandre Coiquil

Les images de la faute de Torrecilla sur Lavelle

Plan lointain

Penalty

Plan zoomé

Penalty


Vidéos associées

News associées