Infantino veut élargir le Mondial féminin à 32 équipes en 2023

Infantino veut élargir le Mondial féminin à 32 équipes en 2023
COUPE DU MONDE 2019 – Satisfait de la compétition, Gianni Infantino, le président de la FIFA, a annoncé son souhait d’élargir le plateau à 32 équipes dès 2023.

Infantino a aimé le Mondial 2019

Gianni Infantino a aimé la Coupe du monde 2019. Et il l’a fait savoir avec des mots forts. Depuis Lyon, où il a tenu une conférence de presse bilan de la compétition en compagnie du président de la Fédération française de football (FFF), Noël Le Graët, et Brigitte Henriques, vice-président de la FFF et du comité d’organisation, le président de la FIFA a estimé que la huitième édition du Mondial féminin était un succès à ses yeux.

Après réussi à élargir la Coupe du monde masculine à 48 à partir de 2026, mais aussi connu un échec avec sa volonté de passer à 48 dès l’édition 2022, le président de la FIFA a fait exactement la même démarche pour la compétition féminine. Le Suisse souhaite élargir le plateau à 32 équipes.

"Il ne faut pas perdre de temps. Il faut travailler, rien n'est impossible. Si on regarde le succès pour l’édition 2023". Ce passage à 32 sera, avec le Mondial masculin 2022, son prochain grand défi à la tête de l’instance du football mondial.

Concernant l’édition 2019, Infantino a balancé du superlatif pour décrire le tournoi. "Il y aura un avant et un après. Cette Coupe du monde est la meilleure de l'histoire. Elle a été phénoménale, exceptionnelle", a-t-il insisté.

Une coupe du monde des clubs féminine en cours de création

Le président de la FIFA voudrait par ailleurs doubler la dotation financière destinée aux équipes dans cette Coupe du monde et créer une Coupe du monde féminine des clubs "dès l'année prochaine".

Il a aussi évoqué un investissement global de 1 milliard d'euros de la FIFA à destination du football féminin. "Il faut investir pour faire croître le football féminin dans le monde entier".

Vidéos associées

News associées