David De Gea, il n'y a pas l'ombre d'un doute

Voir le site Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018™

Cristiano Ronaldo David De Gea
Par Yohan ROBLIN|Ecrit pour TF1|2018-06-20T05:00:57.950Z, mis à jour 2018-06-20T10:08:45.748Z

Auteur d'une grossière faute de main face au Portugal (3-3), David De Gea essuie une pluie de critiques, à l'heure où l'Espagne affronte l'Iran pour un match crucial du groupe B, ce mercredi 20 juin (20h). Le gardien de la Roja, soutenu par l'ensemble du groupe, a été conforté dans son statut de numéro un par Fernando Hierro. Contre vents et marées.

C'est de la difficulté que les grands joueurs tirent leur force. Ce vendredi dernier, pour son entrée en lice dans le Mondialcontre le Portugal (3-3), David De Gea a vécu ce que tout gardien redoute. Sa grossière faute de main, qui a fait la joie des réseaux sociaux, a permis aux Portugais de reprendre l'avantage juste avant la pause, alors que l'Espagne avait la mainmise sur la rencontre. Le portier de Manchester United, battu à trois reprises par Cristiano Ronaldo, s'est montré de façon globale peu rassurant sur sa ligne, à l'image de sa sortie complètement manquée en seconde période et d'un placement douteux sur l'ultime coup franc du quintuple Ballon d'Or. 

La sélection fait corps avec lui

Cette fébrilité avait déjà été perçue, une semaine plus tôt, en amical face à la Suisse (1-1). De Gea n'avait pas été irréprochable, loin s'en faut, coupable alors d'une légère faute de main. Malgré cette boulette, Julen Lopetegui - le sélectionneur d'alors - lui avait maintenu sa confiance, affirmant n'avoir "aucun doute" sur sa capacité à rebondir. Vendredi, dès le coup de sifflet final, les premières paroles de Fernando Hierro, nommé suite au mélodrame qui a suivi l'éviction de Lopetegui, ont été évidement pour De Gea. "C'est l'un des nôtres et comme c'est le cas, nous ne le laisserons pas tomber", a-t-il lancé. Les joueurs espagnols, aussi, ont fait bloc autour de lui, après coup. "Parfois, vous brillez et parfois, vous échouez, c'est le football. Il reste l'un des meilleurs gardiens du monde", a martelé Isco. Beau buteur contre le Portugal, Nacho a assuré que "personne ne [doutait] de lui" tandis que Sergio Ramos a appelé son coéquipier à "ne jamais abandonner" dans un post publié sur Twitter.

Sous le feux des critiques d'une presse qui "nese sent pas derrière" lui, le gardien de l'Espagne n'a pas tourné autour du pot. "Un jour, tu es très mauvais et le suivant, très bon. Cela peut arriver de faire des erreurs. Il n'y a que ceux qui ont un jour enfilé des gants qui peuvent savoir combien c'est difficile", a-t-il déploré. Avant d'ajouter : "J'aime qu'il y ait des critiques." Une façon de dire, si on lit entre les lignes, qu'il est meilleur dans l'adversité. 

L'éternelle comparaison avec Casillas

Propulsé au rang de gardien numéro un depuis l'Euro 2016, De Gea a succédé à Iker Casillas dans les cages de l'équipe d'Espagne. Admiré en Angleterre, où il n'a encaissé cette saison que 35 buts en 46 matches toutes compétitions confondues (dont 47,8% de clean sheets et 3,2 arrêts par match), le meilleur gardien de Premier League pour la quatrième année consécutive est régulièrement loué pour son sang-froid et ses parades décisives. Sauf qu'en sélection, celui qui est parfois considéré comme le meilleur gardien du monde à l'heure actuelle peine à assumer la comparaison avec son aîné, connu pour sa fermeté sur sa ligne. En 2018, David De Gea n'a gardé son but inviolé qu'une seule fois, face à la Tunisie (1-0) lors du dernier match de préparation de la Seleccion. Sa boulette face au Portugal lors du match d'ouverture a rappelé qu'il n'était pas si souverain.

Malgré tout, l'Espagne lui maintient sa confiance. Face à l'Iran (20h), David De Gea gardera bien les cages de la Roja. Fernando Hierro a clos le débat avant même qu'il ne naisse. Peut-être parce qu'il n'y a pas de réelle alternative. Pepe Reina, 35 ans, est sur le déclin et Kepa Arrizabalaga (23 ans, 1 sélection) est encore trop tendre. Sans doute avec en tête l'idée qu'il en faut peu pour passer de zéro à héros. Encore plus au poste de gardien.


Offrez-vous encore plus de frissons en défiant vos amis et collègues au jeu de pronostics gratuit MonPetitProno. On vous prévient, vous ne verrez plus les matchs de la même façon... Et pour vous mesurer à toute l'équipe TF1, rejoignez gratuitement La Ligue grâce au mot de passe KAL1YSWK.