Deux jours avant France-Argentine, la partie de cache-cache de Didier Deschamps avec la presse

Voir le site 15 JUILLET 2018 : La France en bleu

000 16Q6TL
Par Allan DELAMOTTE |Ecrit pour TF1|2018-06-28T21:09:27.664Z, mis à jour 2018-06-28T21:09:51.471Z

Agacé par la révélation de ses compositions d'équipe dans la presse lors des matchs précédents, Didier Deschamps a décidé de prendre la presse par surprise ce jeudi en ne se rendant pas au stade d'entraînement de Glebovets, privilégiant une séance sur un quart de terrain de l'hôtel des Bleus à Istra.

Mardi, au sortir de la rencontre opposant la France au Danemark pour la troisième et dernière journée du groupe C (0-0), Didier Deschamps pestait concernant la fuite de ses compositions d'équipe. "Ce qui me gêne, mais je ne sais pas si on arrivera à résoudre le problème, c’est que l’adversaire connaît toujours notre équipe 48 heures à l’avance", avait-il déclaré. 

Visiblement, le coach des Bleus a rapidement trouvé la parade. Pas présente au stade d'entraînement de Glebovets où elle s'entraîne habituellement, l'équipe de France aurait, selon nos informations, tâter le ballon sur le quart de terrain de leur hôtel, à Istra, en annexe de l'établissement où les joueurs et les membres du staff résident pendant ce Mondial.

Kimpembe titularisé à gauche ?

Cependant, la composition face à l’Argentine serait similaire à celle alignée face au Pérou, Lucas Hernandez étant plutôt confiant quant à sa participation, après sa sortie prématurée face au Danemark mardi. 

 En cas d’indisponibilité du défenseur de l’Atlético de Madrid, Didier Deschamps pourrait opter pour un choix inédit avec Presnel Kimpembe sur le flanc gauche de la défense. Tout cela au détriment de Benjamin Mendy, pourtant parti pour débuter la compétition…

Retrouvez toutes les infos sur la Coupe du monde