France 2002, Italie 2010, Espagne 2014... L'Allemagne 2018 poursuit la malédiction des champions du monde

Voir le site Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018™

allemagne muller
Par La rédaction|Ecrit pour TF1|2018-06-27T16:42:53.202Z, mis à jour 2018-06-29T09:27:01.119Z

Après sa défaite (2-0) face à la Corée du Sud et la victoire (3-0) de la Suède sur le Mexique, mercredi 27 juin, l’Allemagne, championne du monde en titre, est éliminée de la Coupe du monde. Comme la France en 2002, l'Italie en 2010 et l’Espagne en 2014.

Pour la troisième Coupe du monde de suite, le champion du monde en titre est éliminé dès la phase de poules. L’Allemagne, battue 2-0 mercredi 27 juin par la Corée du Sud, n’ira pas en huitièmes de finale. Cette défaite, combinée à la nette victoire de la Suède sur le Mexique (3-0) les condamne à la dernière place du groupe F. C’est la première fois de son histoire, en 19 participations, que la Mannschaft ne franchit pas les poules. Pour retrouver la trace d'une élimination au premier tour, il faut remonter à... 1938, Coupe du monde sans phase de groupes, dont l'Allemagne nazie avait été sortie par la Suisse.



Preuve de la secousse pour la championne du monde : cela faisait 12 ans qu'elle occupait les derniers carrés des compétitions internationales, Euro (une finale et deux demi-finales) et Coupe du Monde confondus. Une sacrée chute du toit du football mondial.

Paradoxalement, l’élimination dès la phase de poules des champions du monde en titre devient une habitude. Lors du Mondial 2014, avec deux défaites et une seule victoire, l’Espagne, qui était également double championne d'Europe en titre, avait dû rentrer chez elle plutôt que prévu, incapable de se défaire des Pays-Bas (1-5) et du Chili (0-2). Tout comme l’Italie également humiliée en 2010, avec deux nuls, contre le Paraguay et la Nouvelle-Zélande, et une défaite (Slovaquie).

Cette déconvenue était également arrivée aux Bleus en 2002. Autrement dit, sur les cinq dernières Coupes du monde, les champions du monde en titre n'ont passé les poules qu’une seule fois (le Brésil en 2006). Dans toute l'histoire de la Coupe du monde, la statistique n'est pas non plus nouvelle. Ainsi l'Italie l'avait-elle inaugurée en 1950, certes 12 ans après son titre de 1938. Et, surtout, le Brésil, privé de Pelé, blessé, se perdait au premier tour de la Coupe du monde 1966. On ne saurait donc que conseiller au futur vainqueur de cette édition 2018 d'assurer ses arrières à la Coupe du monde 2022, au Qatar.

en savoir plus : Equipe d'Allemagne de Football, Equipe d'Espagne de Football, Equipe d'Italie de Football