La Suède fait tomber l'Allemagne et rejoint le dernier carré

La Suède fait tomber l'Allemagne et rejoint le dernier carré
COUPE DU MONDE 2019 - L'Allemagne a été éliminée dès les quarts de finale après sa défaite face à une excellente équipe de Suède (1-2), samedi, à Rennes.

La Suède fait tomber l'Allemagne et rejoint le dernier carré

La Mannschaft est à terre. La sélection d'Allemagne a été éliminée de la compétition aux portes du dernier carré, samedi, après un match de haut niveau perdu face à la Suède (1-2), au Roazhon Park, à Rennes.

Conséquence directe de cet accident de parcours : les Allemandes ne pourront pas défendre leur titre olympique l'année prochaine à Tokyo. C'est un coup de tonnerre.

Marozsan, un retour pour rien

Aux commandes de la rencontre, l'Allemagne n'a pas tenu la distance dans ce quart de finale joué sous une forte chaleur. Lina Magull avait ouvert le score dès la 16e minute. Mais les Suédoise ont eu l'art de ma réponse. Sofia Jakobsson a égalisé six minutes après (22e) et remis les siennes dans la rencontre. L'inévitable Stina Blackstenius a donné le but de la victoire juste après le retour des vestiaires (48e).

Ce but a complètement coupé les jambes des coéquipières de Dzsenifer Marozsán, qui a retrouvé les terrains après 21 jours d'absence. Indéniablement, la compétition de la Lyonnaise a été ratée. Mais cette fracture d'un orteil du pied droit a tout gâché.

Plus solides et réalistes, les vice-championnes olympiques ont logiquement gagné leur billet pour la demi-finale. Elle affronteront les Pays-Bas, mercredi prochain, à Lyon pour décrocher une deuxième finale dans la compétition après celle jouée et perdue face à l'Allemagne lors de l'édition 2003. Vu leur niveau, et leur équilibre d'ensemble, il y a de quoi rêver.

Elles / ils ont dit

Peter Gerhardsson, sélectionneur de la Suède

"Depuis le début, on a parlé des possibilités d'aller loin et de gagner tous les matches. Ce qui est bien, c'est du bonus, c'est qu'on est qualifié pour les JO. Maintenant c'est fait, maintenant on joue pour la victoire dans ce tournoi. Mais personne n'est satisfait à ce stade, on veut tous aller au bout."

"Avant le match, nous espérions gagner, mais il y avait de la pression et tout le monde ne réagit pas pareil à la pression. Nous savions que nous avions nos chances, nous devions hausser notre niveau de jeu pour battre l'Allemagne. Par le passé, nous les avions perturbées, mais elles nous avaient dominé offensivement. Nous devions être au top aussi bien offensivement que défensivement, et c'était le cas ce soir, c'est un sentiment très agréable."

"À l'entraînement nous avions travaillé sur un certain nombre de passes avant de trouver l'ouverture. Il ne fallait pas se débarrasser du ballon et avoir une stratégie plus aiguisée. Nous nous attendions à ce que l'Allemagne nous presse plus haut, mais cela n'a pas été le cas finalement et ça nous a permis de prendre notre chance."

Vidéos associées

News associées