Le programme des demi-finales

Le programme des demi-finales
Le tableau des demi-finales est connu. L’Angleterre, les Pays-Bas, la Suède et les États-Unis se disputeront le trophée.

Elles ne sont plus que quatre nations à être encore lice pour espérer décrocher le précieux sésame. Sans surprise, les États-Unis d’Alex Morgan, première nation au classement Fifa, en font partie, l’Angleterre de Lucy Bronze également, qui est montée en puissance match après match. La Suède et les Pays-Bas ont-elles aussi largement mérité leur place.

Angleterre-États-Unis (Mardi 20h50 au Parc OL)

  • Le contexte : C’est assurément l’une des plus belles affiches qui existent dans le monde du football féminin. Les Américaines et les Anglaises, sont habituées aux grands rendez-vous et les voir encore présentes à ce stade de la compétition représente tout sauf une surprise. Pour se hisser en demi-finale, les Anglaises sont sorties premières du groupe D avec 3 victoires de rang. Elles se sont ensuite imposées largement face au Cameroun puis la Norvège sur le même score à chaque fois (3-0).

    Les États-Unis ont déjà un record dans leur besace : celui de la plus large victoire de l’histoire de la Coupe du monde. Un de plus, acquis grâce à son très large succès face à la Thaïlande (13-0), lors de son premier match dans la compétition. Depuis les Américaines ont remporté tous leurs matches, sans jamais lever le pied avec un total de 22 buts. Des chiffres qui donnent le tournis et qui confirment leur statut de favorites.

  • L’historique : les deux nations se connaissent très bien et se sont rencontrées à 17 reprises dans leur histoire respective. L’avantage des Américaines est très net avec 10 victoires en leur faveur, pour quatre défaites et deux nuls. Mais il s’agit cependant de leur deuxième confrontation, seulement en Coupe du monde.

Pays-Bas-Suède (mercredi 20h50 au Parc OL)

  • Le contexte : elle ne faisait pas partie des favorites potentielles au départ mais se trouvaient plutôt dans la catégorie des sérieuses prétendantes. La Suède tout comme les Pays-Bas ont toutefois largement démontré qu’elles faisaient partie des meilleures nations du football féminin. Les Suédoises comptabilisent un bilan de 4 victoires. La seule ombre au tableau : une défaite (0-2) durant la phase de poules. Mais celle-ci est à relativiser, il s’agissait de l’ogre américain en face.

    Les Pays-Bas réalisent pour le moment un parcours sans-faute. Les joueuses de Sarina Wiegman ont inscrit 10 buts depuis le début du tournoi. Seul les États-Unis (22) et l’Angleterre (11) font mieux. Portées par une Vivianne Miedema au top de sa forme (3 réalisations dans ce Mondial), qui vient de battre le record du nombre de buts en sélection (60), les Néerlandaises ont le vent en poupe.

  • L’historique : la Suède et les Pays Bas se rencontrent pour la première fois dans un Mondial. Les Néerlandaises, championnes d’Europe, ont toutefois un léger avantage du fait de leur expérience. Les deux nations se sont toutefois croisées à 4 reprises ces dernières années (hors du Mondial). Le bilan est le suivant : deux victoires pour les Pays-Bas, une pour la Suède, et un nul.

Farid Sarr

News associées