Les chiffres de mardi : Alex Morgan et Team USA en mode records

COUPE DU MONDE 2019 - Votre format des chiffres de la journée se transforme en un épisode spécial Etats-Unis pour la journée de mardi. "Uncle Sam" time.

13

Les Etats-Unis ont signé la plus grosse victoire de l'histoire de la Coupe du monde féminine face à la Thaïlande à Reims avec cet improbable 13-0.


Les Américaines ont effacé des tablettes le match Allemagne - Argentine de 2007 (11-0).

Les plus larges victoires de l'histoire de la Coupe du monde féminine :

  1. Etats-Unis - Thaïlande : 13-0 (2019)

  2. Allemagne - Argentine : 11-0 (2007)

  3. Allemagne - Côte d'Ivoire : 10-0 (2015)

  4. Suisse - Equateur : 10-1 (2015)

  5. Japon - Suède : 0-8 (1991)

  6. Norvège - Nigeria : 8-0 (1995)

13 / 9

Les Américaines ont donc battu le record du plus gros score / écart du Mondial féminin. Notons que les messieurs n'ont jamais fait mieux.

Le plus gros écart dans un match de Coupe du monde chez les messieurs a été de 9 buts. Cela est arrivé trois fois dans l'histoire en 1954, 1974 et 1982.

Les plus larges victoires de l'histoire de la Coupe du monde masculine :

  1. Hongrie - Corée du Sud : 9-0 (1954)

  2. Yougoslavie - Zaïre : 9-0 (1974)

  3. Hongrie - El Salvador : 10-1 (1982)

5

Avec son quintuplé face à la Thaïlande, Alex Morgan est devenue la deuxième joueuse de l'histoire du Mondial à marquer cinq buts lors d'un même match.

Elle a égalé le record de sa compatriote Michelle Akers, auteure du premier quintuplé de l'histoire en 1991.

Elles ont marqué un quintuplé en Coupe du monde :

  • Michelle Akers (Etats-Unis - Taipei chinois : 7-0, 1/4 de finale 1991)

  • Alex Morgan (Etats-Unis - Thaïlande : 13-0, Phase de groupes 2019)


4

Avant de devenir la deuxième joueuse à marquer un quintuplé, Alex Morgan était devenue la 4e joueuse à marquer un triplé pour les Etats-Unis en Coupe du monde.

  • Michelle Akers (Taipei chinois, 1991)

  • Carin Gabarra (Allemagne, 1991)

  • Carli Lloyd (Japon, 2015)

  • Alex Morgan (Thaïlande, 2019)

Il ne reste plus qu'une seule joueuse à Team USA pour rattraper l'Allemagne et ses cinq joueuses avec un triplé en poche.

  • Inka Grings (Mexique, 1999)

  • Sandra Smisek (Mexique, 2007)

  • Birgit Prinz (Argentine, 2007)

  • Anja Mittag (Côte d'Ivoire, 2015)

  • Celia Sasic (Côte d'Ivoire, 2015)

6

C'est le nombre de minutes passées entre le 4e et le 7e but des Etats-Unis face à la Thaïlande : 50e, 53e, 54e, 56e.


Jamais quatre buts n'avaient été marqués aussi rapidement en Coupe du monde féminine.

36, 330

Auteure du dernier but face à la Thaïlande (à la 90e+2), Carli Lloyd est devenue la plus vieille buteuse de l'histoire de la sélection des Etats-Unis en Coupe du monde à 36 ans et 330 jours.

Elle n'a pas battu le record de la Brésilienne Formiga, buteuse à 37 ans et 98 jours en 2015 face à la Corée du Sud.

Les plus vieilles buteuses de l'histoire de la Coupe du monde féminine :

  1. Formiga (Brésil) : 37 ans et 98 jours (Corée du Sud, 2015)

  2. Carli Lloyd (Etats-Unis) : 36 ans, 330 jours (Thaïlande, 2019)

  3. Kristine Lilly (Etats-unis) : 36 ans, 62 jours (Angleterre, 2007)

  4. Charmaine Hooper (Canada) : 35 ans, 260 jours (Chine, 2003)

  5. Perpetua Nkwocha (Nigeria) : 35 ans, 183 jours (Canada, 2011)

5

Autre record pour Carli Lloyd. La joueuse du Sky Blue FC a marqué lors de son cinquième match consécutif au Mondial. Un record en sélection des Etats-Unis.

800

Samanta Mewis a marqué le 800e but de l'histoire de la Coupe du monde à la 54e minute du succès face à la Thaïlande (807 au total).

Samantha Mewis   but du 6 0 USA Thailande

Alexandre Coiquil

Vidéos associées

News associées