Les chiffres fous de l’hyper-domination américaine

Les chiffres fous de l’hyper-domination américaine
Sacrés en 2015, les États-Unis briguent un nouveau sacre. Avant d’affronter les Pays-Bas en finale de la Coupe du monde dimanche, les Américaines sont favorites comme en témoignent les chiffres.

3

Redoutables offensivement, les Américaines le sont tout autant défensivement. Elles n’ont encaissé que trois petits buts depuis le début de la compétition. Une performance qui fait de l’arrière-garde américaine la meilleure défense de ce Mondial à égalité avec l'Angleterre, la Chine et les Pays-Bas.

4

Les États-Unis possèdent une impressionnante moyenne de 4 buts par match. Leur très large victoire face à la Thaïlande (13-0) pour leur entrée dans la compétition y a largement contribué.

24

C’est simple depuis le début de la compétition aucune défense n’a tenu tête à l’armada offensive des Américaines. Avec 24 buts inscrits, les Stars and Strips font également la course en tête dans ce domaine. Une réussite symbolisée par Alex Morgan et ses 6 réalisations, qui font d’elle la meilleure buteuse de la compétition, à égalité avec l’Anglaise, Ellen White.

356

Efficaces dans tous les compartiments du jeu, les joueuses de Jill Ellis ont une maîtrise technique bien supérieure à celle de leurs adversaires. Face à l’Angleterre, Alex Morgan et ses coéquipières ont réussi 356 passes contre seulement 238 pour les Lionessses.

News associées